Nouvelles | Résistance aux antibiotiques: des scientifiques français dénoncent des "prévisions catastrophiques"

En Provence (avec AFP)

La mortalité attribuée aux bactéries résistantes aux antibiotiques est surestimée car estimée à l'aide de modèles statistiques "déconnecté de la réalité du terrain", Ont déclaré des chercheurs français lundi.

Dans une correspondance publiée par la revue Lancet Infectious Diseases, ils dénoncent "prévisions catastrophiques"sur la résistance aux antimicrobiens, considérée comme un problème majeur par les autorités sanitaires mondiales".Ces dernières années, les analystes ont mené des études basées sur des modèles mathématiques et des projections statistiques. Manquant de modération, ils attribuent des milliers de décès à la résistance aux antibiotiques, jusqu'à 12 500 rien qu'en France", écrivez ces chercheurs de l'Institut des infections de l'hôpital universitaire de Marseille."Cependant, ces modèles, aussi complexes soient-ils, ne sont pas suffisamment confrontés à la réalité du terrain. Ils utilisent des estimations et des extrapolations dont la fiabilité est discutable", ils jugent.

À l'appui de leurs affirmations, ils citent deux études antérieures selon lesquelles la résistance aux antibiotiques provoquerait 5 500 décès par an en France pour une (étude Cassini) et 12 500 pour l'autre (étude Burden). Pour tenter de confronter ces conclusions à la réalité du terrain, les scientifiques français Didier Raoult (microbiologiste), Marc Leone (réanimateur), Jean-Marc Rolain (pharmacien) et Yanis Roussel (doctorant) "envoyé à plus de 350 praticiens de l'unité de soins intensifs (USI) un questionnaire".

"Sur les 250 réponses obtenues, près de 90% signalent moins d'un décès tous les deux ans à leur service à la suite d'une impasse thérapeutique liée à la résistance aux antibiotiques et 42% n'en signalent aucune.", ils disent.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.