nouvelles (1)

Newsletter

Mort du maire de Rezé : les élus sous le choc après la découverte du corps d’Hervé Neau en

La nouvelle a résonné comme un coup de tonnerre et a ébranlé le monde politique local, bien au-delà de la commune de la métropole nantaise. Hervé Neau, maire de Rezé, a été retrouvé mort, tôt dans la matinée de vendredi 11 février, dans les locaux de la mairie. C’est un agent d’entretien qui a découvert le corps sans vie de l’édile. D’après les premiers éléments recueillis par la police, L’élu de 58 ans se serait donné la mort.

Lire aussi : Mort du maire de Rezé : Hervé Neau avait saisi le procureur après des lettres anonymes

« Un terrible drame »

Les réactions émues des élus de tous bords ont été immédiates. À Commencer par la présidente socialiste, Johanna Rolland. «C’est un terrible drame, un véritable choc. Tout mon soutien et toutes mes pensées à sa famille, à ses proches, à son équipe et à l’ensemble des Rezéennes et des Rezéens dans cette terrible épreuve.»

La sénatrice socialiste de Loire-Atlantique Michelle Meunier dit partager le choc et la grande émotion qui frappe les habitants de Rezé et de la métropole nantaise à l’annonce du décès du maire Hervé Neau.

« Pensées à sa famille, ses proches et à celles et ceux avec qui il avait construit la dynamique de la liste Rezé citoyenne en 2020 », s’est-elle exprimée sur Twitter.

Dominique Raimbourg, premier secrétaire du Parti socialiste de Loire-Atlantique, a lui aussi tenu à saluer la mémoire d’Hervé Neau. « Il avait quitté le parti socialiste depuis quelques années. On perd un homme engagé, avec des convictions fortes, sur la laïcité notamment, qui a consacré sa vie à l’enseignement public. »

Le président du conseil départemental de Loire-Atlantique Michel Ménard dit toute sa tristesse à l’annonce du décès de l’élu rezéen. « Sa disparition est un choc pour toutes celles et ceux qui l’ont côtoyé. »

Nous avons bloqué l’affichage de ce contenu pour respecter vos choix en matière de cookies.
En cliquant sur «Consulter», vous acceptez le dépôt de cookies par des services de réseaux sociaux tels que Twitter.

Les élus de Rezé endeuillés

La municipalité de la ville de Rezé a annoncé à son tour la triste nouvelle dans un tweet. « C’est avec une profonde tristesse que les élus de la municipalité vous informent du décès d’Hervé Neau, maire de Rezé. » Elle adresse ses pensées « les plus chères » à sa famille ainsi qu’à ses proches. Elle annonce par ailleurs, au vu des circonstances, que les services municipaux seront fermés ce vendredi 11 et samedi 12 février.

Hommages de tous les bords politiques

Réactions aussi des élus du centre et de la droite. À l’image de Julien Bainvel, conseiller Les Républicains, à Nantes métropole. « Je viens d’apprendre le décès du maire de Rezé. J’adresse à sa famille mes sincères condoléances. Mes pensées vont également à ses collègues du conseil municipal et aux agents de la ville. »

La députée LREM de Nantes Valérie Oppelt rend aussi hommage à l’élu de gauche dans un tweet.

Nous avons bloqué l’affichage de ce contenu pour respecter vos choix en matière de cookies.
En cliquant sur «Consulter», vous acceptez le dépôt de cookies par des services de réseaux sociaux tels que Twitter.

« Toutes mes pensées vont à sa famille et aux habitants de Rezé », a-t-elle exprimé.

« Un homme de conviction et d’action », pour ’association des maires de Loire-Atlantique

Dans un communiqué, Maurice Perrion, président de l’association des maires de Loire-Atlantique (AMF 44) rend hommage au « maire de Rezé, conseiller métropolitain et de membre actif du conseil d’administration de l’AMF 44 ». « Il était un homme de conviction et d’action, portant une écologie du quotidien, soutenant l’engagement citoyen et défendant la démocratie participative », rappelle le président.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT