Moins de 4 ans confond bonbons à la cocaïne

Agence
NEW YORK – Une fillette du Bronx âgée de 4 ans a été hospitalisée de toute urgence après avoir pris des pilules de crack dans son centre de jour, a indiqué la police.
Le portail d'information Televisa a publié que l'enfant avait emporté à la maison de petites gélules de crack et consommé au moins une pilule pour croire qu'il s'agissait d'un bonbon.
Selon la mère, la petite fille est venue chez elle avec plusieurs petites bouteilles de pilules et lui a dit que son petit compagnon les lui avait données à Lil Inventors Child Care, une garderie située sur Andrews Avenue dans le quartier de Fordham Manor.
Sabrina Straker, mère de la jeune fille, a déclaré à NBC 4 New York que lorsqu'elle a regardé les pots, elle a immédiatement su qu'ils n'étaient pas des bonbons.
La mineure a été transportée à l'hôpital après avoir consommé une pilule, ce qui a modifié son comportement.
"Je les ai regardées (les pilules) et ce n'était pas une, mais deux petites bouteilles," il a dit. & # 39; (Je pensais) va bien, ce n'est clairement pas un bonbon ..
Cela pourrait également vous intéresser: Ils assurent les cargaisons du cartel du Golfe en Argentine.
Straker a emmené les bouteilles dans une caserne de son quartier, où un détective des stupéfiants a confirmé qu'il ne s'agissait pas de friandises sans danger, mais d'une drogue pouvant être mortelle pour la jeune fille en raison de son jeune âge.
La jeune fille, qui a eu un comportement extrêmement hyperactif, a dit à sa mère et à l’agent qu’elle avait goûté à l’un des «bonbons».
Je n'arrêtais pas de me demander pourquoi elle était si hyperactive …
J'ai continué à penser pourquoi Serenity est si hyperactive aujourd'hui. Je penserais normalement qu’elle a consommé trop de sucre ou quelque chose à l’école ", a déduit la mère avant de découvrir que sa fille était droguée.
Le personnel médical a fait des tests de laboratoire et a confirmé que la jeune fille avait consommé du crack, a précisé Straker.
La petite fille a été déchargée, mais n'est pas retournée dans sa chambre.
"Je suis frustré, bouleversé, je suis déçu," dit la mère.
En dépit de multiples demandes, la garderie n’a fait aucun commentaire sur la plainte.
La police enquête sur l'incident. .

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.