Manchester United décroche Watford de son nuage - Foot

Football

Angleterre

Publié le samedi 15 septembre 2018 à 20h24
| Mis à jour le 15/09/2018 à 20:27
Avant de revenir en Ligue des Champions à Berne mercredi (19h00), Manchester United a infligé samedi à Watford (2-1) sa première défaite de la saison.
Partager sur Facebook
Tweeter
Google+
actions

La joie des Mancuniens après le premier match de Lukaku. (David Klein / Reuters)

A quatre jours de la Ligue des Champions à Berne mercredi (19h00), Manchester United a marqué trois points à Watford (2-1) samedi, sa deuxième victoire à l’extérieur. Les joueurs de José Mourinho ont eu peur en seconde période, mais leur réalisme a fini par payer la surprise de la première saison de Premier League. Ils montent à la huitième place, à quatre points du podium.

Les Reds ont eu le mérite de ne pas sous-estimer les Hornets, auteurs du meilleur début de saison de leur histoire dans l’élite (quatre victoires en quatre matchs) et généralement insolubles à Vicarage Road. Aucune équipe n'a pris plus de points à domicile (23) que Watford depuis son entrée en fonction à Javi Gracia en février, mais l'euphorie ne pourrait pas durer éternellement.

15
Manchester United a remporté 15 de ses 16 derniers matchs contre Watford.

Très réaliste (six tirs cadrés, deux buts), MU a éliminé son adversaire en seulement trois minutes avant la mi-temps: après que Lukaku ait ouvert le score avec succès, le bas-ventre (35e, 1-0) Smalling a profité des Hornets & # 39; Attendre et voir l'attitude pour suivre une nette avance au centre du virage (38e, 2-0). Cruel pour Watford, qui n'était pas indigne, mais pas illogique à l'égard de la domination mancunienne.

20 – Romelu Lukaku a marqué 20 buts en 39 applications de Premier League pour Man Utd; Seuls trois joueurs ont atteint 20 buts pour les Red Devils aux Pays-Bas – Ruud van Nistelrooy (26 matchs), Robin van Persie (32) et Dwight Yorke (34). Puissant. #WATMUN pic.twitter.com/uu3PIbmeeT_ OptaJoe (@OptaJoe) 15 septembre 2018

Les Hornets sont revenus des vestiaires avec plus de rage au second semestre, poussés par leur public, et Gray a fini par récompenser leurs efforts à la réception d'un centre de retour de Doucouré (65e, 1-2). La confiance a alors changé de camp, et les vagues se sont succédé sur le but de De Gea, décisif sur une tête de Kabasele à la fin du temps additionnel (90 + 5).

Y. So.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.