L’interdiction des rassemblements électoraux prolongée jusqu’au 31 janvier avec des assouplissements pour les phases 1 et 2

La commission électorale avait annoncé la date des élections partielles le mois dernier.

New Delhi:

L’interdiction des roadshows et des rassemblements pour les scrutins d’État du mois prochain a été prolongée jusqu’à la fin de ce mois samedi par la commission électorale, mais avec certains assouplissements pour les deux premières phases de vote prévues les 10 et 14 février.

La décision est intervenue après que l’organe électoral a tenu une réunion plus tôt dans la journée avec le secrétaire à la santé de l’Union et les secrétaires en chef à la santé des cinq États pour examiner les restrictions compte tenu de l’augmentation des cas de coronavirus.

La commission électorale avait d’abord interdit les rassemblements électoraux et les roadshows jusqu’au 15 janvier, puis prolongé les restrictions jusqu’au 22 janvier pour les cinq États organisant des élections à partir du mois prochain – Uttar Pradesh, Punjab, Uttarakhand, Manipur et Goa.

Cependant, cette fois, l’organisme de scrutin électoral a autorisé des assouplissements pour les réunions publiques physiques des partis politiques ou des candidats en lice pour la phase 1 à partir du 28 janvier et pour la phase 2 à partir du 1er février.

Il a déclaré que la limite de cinq personnes pour les campagnes de porte-à-porte a été portée à 10, à l’exclusion du personnel de sécurité et des camionnettes vidéo pour la publicité autorisée dans certains espaces ouverts avec des restrictions COVID-19.

Étant donné que la candidature des candidats aux élections de la phase 1 sera finalisée le 27 janvier, la Commission a décidé d’autoriser les réunions physiques dans des espaces ouverts désignés avec jusqu’à 500 personnes ou 50% de la capacité du terrain ou la limite prescrite par la gestion des catastrophes de l’État – selon la est plus bas, du 28 janvier au 8 février.

Et pour la phase 2, dont les candidatures seront finalisées d’ici le 31 janvier, la Commission a décidé d’autoriser le même assouplissement du 1er février au 12 février.

L’Inde a signalé 3,37 lakh de nouveaux cas de COVID-19 – près de 10 000 de plus qu’hier – et 488 décès au cours des dernières 24 heures. Le taux de positivité était de 17,22 %.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT