Liga: le Real Madrid mis en échec par Athletic Bilbao - Foot

Football

Espagne

Publié le samedi 15 septembre 2018 à 22:34
| Mis à jour le 15/09/2018 à 22:54
Malgré un onze (presque) type, le Real Madrid n'a pas réussi à battre l'Athletic Bilbao samedi à San Mamés en Liga (1-1). Le Barça s'échappe en tête.
Partager sur Facebook
Tweeter
Google+
actions

Modric et les Madrilènes n'ont pas fait mieux qu'un match nul. (Presse sportive)

Le match: 1-1

Trêve internationale qui vient de s’achever ou C1 qui va commencer: à qui la faute? Ce samedi, les cadets espagnols n'étaient pas à l'aise. Atlético a été accroché par Eibar, le Barça a eu du mal à vaincre la Sociedad et le Real a été éliminé à Bilbao plus tard dans la soirée (1-1). Cependant, Julen Lopetegui avait opté pour son onze type sauf Casemiro (revenu tardif de son rallye avec Seleçao).

La première période a largement profité aux hommes d'Eduardo Berizzo. Justes et entreprenants, ils ont été récompensés pour leurs efforts lorsque Muniain s'est retrouvé à l'issue d'un beau mouvement collectif (32ème). En face, le jeune Unai Simon, supposé prendre le relais de Kepa, assurait le spectacle dans sa cage. Il a d'abord poussé le coup de bobine d'Assensio de l'autre main (30ème) et a ensuite détourné le tir dangereux de Modric (38 & # 39;).

Au retour des vestiaires, le portier espagnol a lancé un nouveau double défilé devant Bale et Ramos (59ème). Jusqu'à ce qu'il soit impuissant sur l'égaliseur d'Isco sur un centre de balle parfait (64 & # 39;). Revigorés, notamment par l’entrée de Casemiro, qui a apporté l’équilibre au milieu, les Madrilènes ont ensuite poussé pour arracher les trois points. En vain. Même s'ils ont mis fin à la réunion, les Basques sont restés invaincus. De leur côté, les Merengues connaissent leur premier accroc de la saison en Championnat. Ils laissent le rival catalan seul devant, deux unités. Prochain rendez-vous mercredi avec la réception de la Roma pour la reprise de la Champions League.

26
Sur le score d'ouverture, les Basques ont récupéré tout le terrain en seulement 26 secondes. Ils ont effectué 11 passes au total et 9 joueurs distincts ont touché le ballon.

Le joueur: Isco change le jeu

Sur le banc lors du coup d'envoi, Isco a franchi le terrain à la 61e minute. 120 secondes plus tard, le milieu de terrain polyvalent était en charge de l’égalisation. Simple coïncidence? C'est loin d'être certain. Dans une position de leader, avec Casemiro et Kroos derrière lui, l'international espagnol a orchestré la majorité de ses actions. Il prouve qu'il reste un élément essentiel de l'équipe de Madrid, même s'il est bloqué par le solide trio du milieu de terrain Modric-Casemiro-Kroos et le formidable trident offensif Bale-Benzema-Asensio. Un substitut de luxe, comme sous Zidane.

S. Bo.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.