Les lycéens de Los Angeles révèlent un lien entre de grandes quantités de temps d'écran et de TDAH

Les lycéens de Los Angeles révèlent un lien entre de grandes quantités de temps d'écran et de TDAH

La nouvelle recherche, impliquant 2.587 étudiants de deuxième année et juniors fréquentant les écoles publiques dans le comté de Los Angeles, soulève la possibilité que, pour certains, les symptômes du TDAH sont provoqués ou exacerbés par les instances hyper stimulantes d'un clin d'œil, ping, vibrante, toujours sur le marché des offres numériques qui sont aussi proches que l'appareil sans fil dans leur poche.

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.