Les gens de Polly: Perky Pam pousse à travers le traitement du cancer

Les gens de Polly: Perky Pam pousse à travers le traitement du cancer

Les amis et la famille conviennent qu’ils auraient du mal à trouver une personne plus optimiste et plus équilibrée que Pam McCarthy. Avec son sourire toujours présent et sa vision positive de la vie, Pam est bien connue pour beaucoup de choses, y compris ses gestes réfléchis, ses pralines succulentes et son énergie non-stop.

Pendant des décennies, Pam a canalisé cette éternelle expérience trois fois par semaine dans son travail en tant qu’instructrice bien aimée d’aérobic au YMCA des Îles.

En fait, Pam a travaillé au Y pendant 36 ans et est arrivée naturellement. Son grand-père maternel – le regretté Fred Garis de la renommée locale du Tiger Football Club – est arrivé à Savannah dans les années 1920 pour occuper un poste dans l’ancien centre-ville du YMCA, sur Madison Square. Le côté paternel de la famille de Pam était également bien connu dans les milieux sportifs. Son père, feu Bill Campbell, était un joueur de basket-ball et de football.

Mais assez sur les vieux jours.

Ces jours-ci, Pam, qui a 58 ans, se concentre sur le présent et le futur, et compte ses bénédictions en tant que survivante du cancer du sein après avoir été diagnostiquée en février 2017 lors d’une mammographie de routine. Elle a opté pour une double mastectomie, a été traitée par chimiothérapie et a sonné il y a trois jours la cloche symbolique de l’Anderson Cancer Institute au Memorial Medical University Medical Center, signifiant la fin de la chimiothérapie.

La célébration de Pam se poursuit le 21 avril quand elle et une équipe de fidèles supporters participent à la Course à la vie Susan G. Komen Savannah. Ce sera la première course de Pam en tant que survivante du cancer du sein. Entre 120 et 150 de ses amis et membres de sa famille marcheront ou courront avec elle pour montrer leur soutien.

Le mari de Pam, Cody, et leurs filles, Summer Burgstiner et Claire McCarthy, se sont rassemblés autour de la cause il y a quelques mois et ont réfléchi à ce qu’ils pouvaient faire pour impliquer la bande de Pam. L’équipe McCarthy a lancé des dépliants encourageant les gens à rejoindre l’équipe de Perky Pam et a commandé des dizaines de tee-shirts qui disaient «Perky Pam» sur le devant et «Too Inspired To Be Fired» sur le dos. Les gens ont rapidement sauté à bord et ont fait un don et / ou vont marcher ou courir dans la course.

Été expliqué: «Je savais qu’elle voudrait participer, alors nous avons tous passé le mot à travers des courriels, des textes et des appels aux amis et à la famille. Elle est si forte et est une telle source d’inspiration pour les gens. ”

L’année dernière, Pam voulait faire la course, mais elle venait de commencer la chimio et ne se sentait pas à la hauteur. Elle a fait deux types de chimiothérapie une fois par semaine pendant trois mois et une autre toutes les trois semaines pendant neuf mois. Typique Pam, elle s’exerçait encore, mais pas autant. Elle a manqué environ cinq semaines de cours et a ensuite réduit son horaire à deux fois par semaine au lieu de trois, car après avoir subi une chimio tous les mercredis, elle a commencé à ressentir les effets les vendredis.

Elle a admis que, parfois pendant le traitement, elle ne voulait rien de mieux que d’hiberner et de s’asseoir sur le canapé. Mais, a dit Pam: “Je savais que je devais continuer à bouger. Les mauvais jours, je me disais de partir et quand je le faisais, je me sentais tellement mieux. C’était juste incroyable. ”

De même, étonnant est le mot que Pam utilise pour décrire son corps de partisans, y compris les gens dans ses classes d’exercices. Quand Pam a perdu tous ses cheveux, elle a commencé à porter une casquette de baseball tout en enseignant.

“Un jour, ils [ses élèves] sont tous apparus dans des casquettes”, a-t-elle dit.

Pam a dit avoir un cancer qui lui a donné une meilleure compréhension de la vie. “Cela ouvre vraiment les yeux”, a-t-elle dit, ajoutant qu’elle vient de découvrir l’acronyme YOLO, qui signifie pour vous que vous ne vivez qu’une seule fois.

Il y a quelques semaines, elle et sa fille Claire ont terminé un voyage à vélo de 20 milles. Elle fait de la randonnée, de la marche, de l’aérobic et simplement être guillerette Pam.

“La vie est courte”, a-t-elle dit. “Ce voyage contre le cancer a été fou, c’est sûr.”

Contactez Polly au 912-657-3877 ou à pollparrot@aol.com.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.