Les fêtards de Londres passent un contrat avec COVID-19 et se rendront plus tard dans la région de Waterloo

0
21

KITCHENER – Selon les responsables de la santé publique, les personnes qui ont assisté à de grands rassemblements à Londres la semaine dernière ont pu se rendre à des fêtes dans la région de Waterloo.

La semaine dernière, Londres a signalé huit nouveaux cas de COVID-19, tous liés à deux parties de plus de 10 personnes. Les six femmes et deux hommes qui ont été testés positifs pour le virus sont tous dans la vingtaine.

La recherche des contacts par le bureau de santé local montre que certaines des personnes associées à l’éclosion sont également allées à des événements dans la région de Waterloo et à Hamilton, selon le docteur Chris Mackie, médecin hygiéniste du Bureau de santé de Middlesex-London.

Les responsables de la santé disent qu’ils font un suivi avec toute personne qui a été en contact étroit avec les personnes testées positives.

“Les événements de super-spreader sont quelque chose que nous voulons vraiment prêter attention et regarder de près”, a déclaré le Dr Mackie.

Le bureau de santé de Middlesex-London a signalé lundi trois nouveaux cas de COVID-19. Deux de ces cas sont liés à ces événements.

Santé publique de la région de Waterloo a rapporté lundi un nouveau décès lié à COVID-19, le premier depuis plus de trois semaines. Au total, 116 personnes sont décédées des suites de COVID-19 dans la région.

Les autorités ont également signalé 13 nouveaux cas confirmés de COVID-19 depuis vendredi, portant le total à 1 293 dans la région.

Avec des fichiers d’Amanda Taccone de CTV News London.

.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.