Les défenseurs du cyclisme de Hamilton se rassemblent pour un rassemblement afin de sensibiliser le public aux décès de cyclistes

Les organisateurs du rallye cycliste de Hamilton Sarah Thomson (à gauche) avec son fils Leo, Melissa Smith et Sandra Jensen. Photo / Fourni

Le groupe de défense du cyclisme nouvellement formé Share the Streets Kirikiriroa Hamilton invite les autres passionnés de vélo à un rassemblement samedi pour un cyclisme plus sûr.

Déclenché par la mort de l’adolescent Levi James, qui a été heurté par un véhicule alors qu’il faisait du vélo à Auckland, et une manifestation qui a suivi le mois dernier, le groupe souhaite sensibiliser au manque d’infrastructures cyclables sûres et au nombre disproportionné de personnes à vélo qui sont tué sur les routes néo-zélandaises.

Le groupe affirme que le cyclisme doit être sûr et qu’il ne peut plus accepter que des personnes soient mortellement ou gravement blessées dans les rues du pays.

Abonnez-vous à Premium

La porte-parole de Share the Streets, Sarah Thomson, a déclaré que le groupe appelait donc à une action urgente au niveau national et à une stratégie nationale entièrement financée par le gouvernement pour un cyclisme plus sûr.

“Il y a un vrai déséquilibre dans le système de transport [which] a été construit autour du véhicule privé. Bien sûr, les voitures sont importantes, mais elles ne sont pas le seul moyen de transport. Dans certains endroits, il n’y a littéralement pas de place pour les vélos.”

Lorsqu’elle a appris la mort de l’adolescente d’Auckland et d’autres décès récents de cyclistes, Thomson – qui est également conseillère municipale – a estimé qu’elle devait faire quelque chose pour se faire entendre.

“Les cyclistes sont 15 % plus susceptibles d’être blessés ou tués sur les routes de Hamilton que les automobilistes.

“Le manque de financement gouvernemental est une très grande frustration pour moi. [Through the rally] nous essayons d’obtenir l’infrastructure dont nous savons que nous avons besoin.”

Elle dit que les commentaires de la communauté concernant les séances d’engagement du programme de vélo et de micro-mobilité du conseil en 2020 ont révélé que de nombreux résidents souhaitent faire du vélo, mais s’inquiètent du manque d’installations connectées en toute sécurité.

Le die-in lors de la manifestation d'Auckland qui a inspiré Thomson à agir à Hamilton.  Photo / Tim Adriaansen
Le die-in lors de la manifestation d’Auckland qui a inspiré Thomson à agir à Hamilton. Photo / Tim Adriaansen

“Environ les deux tiers des gens ont dit qu’ils feraient du vélo plus souvent s’ils savaient que c’était sûr”, dit Thomson.

Elle dit que les vélos étaient également un outil important dans la lutte contre le changement climatique. “Nous savons que nous avons une courte fenêtre pour réduire les émissions. Le transport est le plus grand contributeur aux émissions à Hamilton et donc aussi un domaine d’opportunité pour réduire les émissions, mais nous ne pouvons pas le faire sans de meilleures options de transport alternatives.”

Le rallye comprendra des conférenciers et un trajet en groupe de Steele Park à Garden Place où les participants se rassembleront pour une manifestation et un die-in. Un die-in est une forme de protestation où les gens se couchent sur le sol pour signaler une blessure ou la mort.

Après le rassemblement, Share the Streets organisera un pique-nique BYO à Garden Place pour ceux qui souhaitent rester, discuter et partager des kai.

Pour plus d’informations rendez-vous sur la page Facebook du groupe ici.

Les détails
Quoi: Rassemblement pour un cyclisme plus sûr
Lorsque: Samedi 14 mai, 11h
Où: Parc Steele
Des billets: Libre

Sarah Thomson, défenseure du cyclisme à Hamilton et porte-parole de Share the Streets.  Photo / Danielle Zollickhofer
Sarah Thomson, défenseure du cyclisme à Hamilton et porte-parole de Share the Streets. Photo / Danielle Zollickhofer

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT