Les analystes prévoient que les prix élevés du maïs se poursuivront en 2023

“Les marchés du maïs risquent d’être sous pression à l’approche de la récolte, mais c’est loin d’être un marché totalement baissier”,​ a déclaré l’équipe de CRM Agri dans ses dernières perspectives sur le marché des céréales.

La demande de maïs américain continue de soutenir les marchés, ont-ils rapporté.

« La sécheresse qui a affecté la récolte brésilienne est susceptible de générer une demande supplémentaire de nouvelles cultures sur les marchés américains. Ja guerre en Ukraine soutient la demande de l’ancienne récolte, tandis que la Chine a continué d’acheter du maïs américain, et à chaque vente supplémentaire, les stocks américains diminuent.

La sécheresse reste une préoccupation pour l’Amérique du Sud avec peu de pluie prévue cette semaine pour la deuxième zone de maïs brésilienne.

Marchés du blé haussiers

Les marchés du blé sont marqués par un sentiment haussier depuis début mai, qui a a été entraîné par la sécheresse en cours aux États-Unis, la guerre en Ukraine et la détérioration des conditions du blé français, a noté la revue.

La France devrait rester sèche cette semaine avec très peu de précipitations prévues. Les notes d’état du blé français ont continué de se dégrader, la proportion de blé noté bon et excellent la semaine dernière passant en dessous de la moyenne, ont déclaré les analystes.

Prévisions de prix

En raison de la guerre en Ukraine, de la sécheresse dans certaines parties de l’Europe et des Amériques, ainsi que des mesures protectionnistes prises par les gouvernements pour sécuriser les approvisionnements, CRM Agri a considérablement relevé ses prévisions de prix la semaine dernière pour le blé, le maïs et le soja du CBOT pour le quatrième trimestre 2022.

Les analystes prévoient qu’avec un excédent exportable minime de l’Ukraine, les céréales fourragères européennes resteront élevées tout au long de 2022 et jusqu’en 2023.

Le prochain rapport sur l’état d’avancement des cultures du Département américain de l’agriculture (USDA) est attendu aujourd’hui, où l’attention sera portée sur les progrès des semis de blé, de maïs et de soja de printemps et si l’amélioration de la progression de la semaine précédente s’est à nouveau reproduite, a déclaré CRM Agri.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT