Les actions de Driller Ensign Energy tombent sur un dividende réduit et une perte trimestrielle

Les faibles perspectives du marché du forage et le désir de réaliser des économies afin de rembourser la dette et d’autres priorités ont convaincu Ensign Energy Services Inc. de réduire de moitié son dividende et de mettre fin à son programme de réinvestissement des dividendes, a annoncé la société mardi.

Les actions du foreur basé à Calgary ont perdu plus de 14%, soit 38 cents à 2,30 $, leur point le plus bas depuis au moins 10 ans, après avoir annoncé le versement d’un dividende trimestriel de six cents par action, au lieu de 12 cents.

"Le dividende est l'actualité la plus évidente de ce trimestre", a déclaré le président et chef de l'exploitation, Bob Geddes, lors d'une conférence téléphonique après la fermeture des marchés.

"Tout simplement, le conseil a décidé de s’attaquer à la dilution et d’éliminer le RRD tout en conservant sensiblement le même versement en espèces. Le ratio de distribution en espèces tombe à un taux très conservateur de 12% du flux de trésorerie tout en offrant un rendement satisfaisant."

Le RRD permettait aux investisseurs d’utiliser leurs dividendes pour acheter davantage d’actions à escompte directement auprès de la société sans payer de frais de courtage.

Les changements ont été une surprise

Les changements dans les dividendes ont été une surprise, car la société dispose des flux de trésorerie prévus pour soutenir la poursuite de ces programmes, a indiqué l'analyste Waqar Syed d'AltaCorp Capital dans un rapport.

Le rendement en dividendes annuel sera désormais d’environ 9%, contre 18% environ avant la réduction, a-t-il déclaré.

Ensign a annoncé une perte de 37,8 millions de dollars au troisième trimestre, comparativement à une perte de 32,8 millions de dollars à la même période l'an dernier.

Les produits ont atteint 393,5 millions USD, contre 288,7 millions USD au troisième trimestre de 2018, principalement en raison de l’acquisition de 89,3% de Trinidad Drilling Ltd. au quatrième trimestre de 2018 et de la participation restante au premier trimestre de 2019.

La société a achevé l'intégration de Trinidad, en ajoutant un accès aux marchés clés des régions du Permien au Texas et du Moyen-Orient, a déclaré Geddes au cours de l'appel.

Il a souligné que le Canada est maintenant la troisième division du Ensign avec 17% du bénéfice ajusté, contre 20% de sa division internationale (Australie, Moyen-Orient et Amérique latine) et 63% des États-Unis.

Activité à plat attendue sur certains marchés

Les trois marchés devraient connaître une activité stable pendant le reste de 2019 et l’année prochaine, a indiqué la société.

M. Geddes a annoncé avec satisfaction que le gouvernement de l'Alberta exempterait les nouveaux puits de pétrole conventionnels de son programme de réduction de la production de pétrole, soulignant qu'il inciterait probablement certains opérateurs à "remettre en service quelques plates-formes supplémentaires cet hiver".

La province a progressivement assoupli les quotas dans le cadre du programme mis en place en janvier dernier pour soutenir les prix du brut local.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.