Leïla Slimani défie Emmanuel Macron

La représentante personnelle du romancier Leïla Slimani, représentante personnelle de la Francophonie, a regretté que le président n'ait pas défendu "avec plus de force et de froideur" les sans-papiers lors d'un échange avec un ancien combattant cette semaine, dans une tribune publiée samedi dans Le Monde. . Le 6 novembre à Verdun, un ancien combattant avait demandé au chef de l'Etat: "Quand allez-vous expulser les sans-papiers de notre pays?" et ce dernier lui a dit que les personnes ayant droit à l'asile seraient les bienvenues mais que "ceux qui peuvent vivre librement dans leur pays doivent être renouvelés", rappelle l'auteur franco-marocain. >> L'échange entre l'ancien combattant et le chef de l'Etat est visible ci-dessous: Hier après-midi à Verdun, Emmanuel Macron a salué les anciens combattants. Sauf qu'il y avait des microphones partout … Vous avez des oreilles qui saignent? C'est normal.#Du quotidienpic.twitter.com/h2jkNNmX4R– Quotidien (@Qofficiel) 7 novembre 2018"Il aurait pu lui dire sèchement que nous ne parlons pas des gens en les résumant comme" sans papiers ". "Il me semble qu'Emmanuel Macron aurait pu défendre avec plus de vigueur et de froideur ceux que cet homme rêve de chasser, et il aurait pu lui répondre sèchement que nous ne parlons pas ainsi des gens en les résumant avec le mot" sans "papiers , "déplore l'intellectuel, prix Goncourt 2016." Il aurait pu le lui dire, car nous devons défendre la "pensée complexe", que l'immigration est une question tellement complexe parce qu'elle est humaine, douloureuse, existentielle ", elle soutient.Les mots "de plus en plus commun". "Ce vétéran, je le connais, ou plutôt, je le reconnais." Cette voix amère, ce ton aigre, cette façon hautaine de cracher les syllabes quand il dit "sans papiers". Toutes les métiques de la France vous le diront, tous les Arabes, les Noirs, les sans ou avec papiers vous le confirmeront: ces propos sont de plus en plus actuels ", regrette la romancière. Emmanuel Macron a nommé Leila Slimani en novembre 2017 "représentant personnel" pour la francophonie. Lors de la campagne électorale, elle avait publiquement appelé à voter pour lui pendant l'entre deux tours.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.