nouvelles (1)

Newsletter

Le père de Charlene de Monaco parle pour la première fois de l’état de santé de sa fille

Bien qu’il ait passé six mois dans son pays d’origine, l’Afrique du Sud, pour soigner une grave infection des oreilles, du nez et de la gorge, des informations ont été publiées selon lesquelles, contrairement à ce qui avait été avancé par la presse internationale, Charlène monégasque n’a pu compter sur le soutien de ses parents dans cette période difficile qu’il a vécue dans son pays, avant de regagner la Principauté le 8 novembre.

Le propre père de la princesse, Michael Wittstock, a révélé à la presse sud-africaine qu’il ne pouvait pas être avec sa fille pendant son long processus de rétablissement, en raison de la pandémie et de la peur que lui ou la mère de Charlene ne l’attrape ou ne contracte la maladie eux-mêmes.

« A notre âge [Michael tem 75 anos] tu dois être très prudent. Je ne voulais pas non plus la contaminer, car elle a subi de nombreuses procédures médicales et était très vulnérable”, a-t-il expliqué, notant qu’ils ont préféré ne pas voyager de Johannesburg, où ils résident, au KwaZulu-Natal, où la princesse a été hébergée pendant toute la période de convalescence.

Dans la même interview, Michael Wittstock a révélé son inquiétude pour la santé de Charlene, mais a laissé des mots de confiance concernant le rétablissement de la princesse. « Ma fille nageait 20 kilomètres par jour. Connaissant la façon dont je m’entraînais, je sais que c’est dur et que ça sortira bien, ça sortira beaucoup plus fort., il a déclaré.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT