Le Mozambique déclare une épidémie de poliomyélite liée au Pakistan

Les autorités sanitaires du Mozambique ont déclaré une épidémie de poliomyélite après avoir confirmé qu’un enfant de la province de Tete, dans le nord-est du pays, avait été paralysé par la maladie

JOHANNESBURG — Les autorités sanitaires du Mozambique ont déclaré mercredi une épidémie de poliomyélite après avoir confirmé qu’un enfant de la province de Tete, dans le nord-est du pays, avait été paralysé par la maladie.

Le cas au Mozambique est le deuxième cas importé de poliomyélite en Afrique australe cette année, après un cas découvert au Malawi à la mi-février. Il s’agit du premier cas de poliomyélite sauvage au Mozambique depuis 1992, bien que des cas liés à un virus muté du vaccin oral aient été détectés en 2019.

Le dernier cas au Mozambique a été découvert chez un enfant qui présentait des signes de paralysie fin mars, selon un communiqué publié par l’Organisation mondiale de la santé.

Le séquençage indique que le cas au Mozambique est lié à une souche de poliomyélite qui s’est propagée au Pakistan en 2019, similaire au cas signalé au Malawi plus tôt cette année.

L’OMS a déclaré l’Afrique exempte du virus sauvage de la poliomyélite en août 2020, même si de nombreux pays à travers le continent ont signalé des épidémies liées au vaccin ces dernières années. Il n’y a pas de différence entre la maladie causée par le virus sauvage ou le virus muté du vaccin.

« La détection d’un autre cas de poliovirus sauvage en Afrique est très préoccupante, même si ce n’est pas surprenant compte tenu de la récente épidémie au Malawi. Cependant, cela montre à quel point ce virus est dangereux et à quelle vitesse il peut se propager », a déclaré Matshidiso Moeti, directeur Afrique de l’Organisation mondiale de la santé.

En réponse au cas au Malawi voisin, le Mozambique a récemment mené deux campagnes de vaccination de masse au cours desquelles 4,2 millions d’enfants ont été vaccinés contre la maladie, a indiqué l’OMS.

La surveillance des maladies est renforcée dans cinq pays : le Malawi, le Mozambique, la Tanzanie, la Zambie et le Zimbabwe. Des campagnes de vaccination dans les semaines à venir devraient atteindre 23 millions d’enfants âgés de cinq ans et moins.

La poliomyélite est très contagieuse, se propage principalement par l’eau et touche en grande partie les enfants de moins de cinq ans. La poliomyélite est incurable et seule la vaccination peut la prévenir. L’OMS et ses partenaires ont commencé un effort pour éradiquer la polio dans le monde en 1988 et ont manqué de nombreuses échéances pour éradiquer la maladie.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT