Le journaliste Alexandre Hervaud mis à pied par "Libération" par mesure de précaution

0
1

L'entrée du siège du journal Libération à Paris le 20 février 2014 – Kenzo Tribouillard AFP

La controverse autour de la "League of LOL" monte et les premières conséquences apparaissent. Alexandre Hervaud, responsable du service Web de Libération, a été licencié ce matin "par mesure de précaution" par sa direction, selon France Inter.

Cette décision a été prise dans le cadre de l'enquête interne toujours activement menée au sein du journal. Libération Cependant, a indiqué que cette mise à pied n'est "pas une sanction".

Menaces et moqueries sur Facebook

Alexandre Hervaud est impliqué dans la "League of LOL", un groupe Facebook privé créé en 2008 par le journaliste Vincent Glad et dirigé par des journalistes parisiens, des graphistes, des informaticiens et des annonceurs. L'article publié par l'équipe Checknews Libération, raconte comment des dizaines de femmes et d'hommes ont été victimes de cyber-harcèlement de la part de membres de ce groupe. Depuis vendredi, plusieurs témoignages ont été publiés sur les réseaux sociaux à la suite de l'article.

Hier après-midi, Alexandre Hervaud s'est excusé sur Twitter. "Je m'excuse sincèrement aussi tard auprès des gens qui, à un moment ou à un autre, ont été blessés par mes paroles", écrit-il. "Certains témoignages ont littéralement tordu la faille."

La mise à pied "par mesure de précaution" dont le journaliste fait l'objet entraîne la suspension du contrat de travail et de la rémunération.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.