Le fisc surveille plus de 593 millions d’euros d’« argent dormant » : comment savoir s’il y a encore de l’argent qui vous attend ?

© rr

Sans s’en rendre compte, des milliers de Belges ont encore des fonds à leur nom qui dorment à la Caisse des Dépôts et Consignations du SPF Finances. Parce que personne ne demande ou ne sait à qui il appartient. Mais comment savoir si vous avez encore de l’argent et comment pouvez-vous le récupérer ?

Thierry Goéman

« Les soldes de dortoirs peuvent inclure des comptes, des contrats d’assurance et le contenu de coffres-forts qui ont été transférés à la Caisse des dépôts et consignations parce que leurs bénéficiaires sont manifestement devenus inactifs. Il peut s’agir d’argent qui a été perdu de vue (par exemple un ancien compte oublié) ou d’argent qui a été déposé sans le savoir sur un compte en faveur d’une personne (par exemple dans le cadre d’un héritage) sans que celui-ci ne le sache lui-même », explique Francis Adyns du SPF Finances.

Comment peut-on en arriver là ?

Peut-être parce que le titulaire du compte ne sait même pas qu’il existe, par exemple parce que le compte d’épargne a été ouvert une fois par les (grands)parents, sans en informer les (petits)enfants. Autrement dit, les (grands)parents ont épargné pendant des années sans que les (petits)enfants sachent qu’une tirelire les attend.

Ou parce que la banque, généralement différente de celle dont vous êtes client, n’a pas d’adresse et de coordonnées téléphoniques actuelles du titulaire et ne peut pas vous contacter.

Dans le cas de successions, il arrive souvent que le notaire découvre des biens dormants lors de son enquête sur la succession. Les ayants droit d’un défunt laissent généralement le soin au notaire de rechercher, mais ils peuvent aussi le faire eux-mêmes.

Par exemple, la fédération sectorielle Febelfin un service ‘Recherche bancairegrâce auquel vous, en tant qu’héritier ou groupe d’héritiers, pouvez vérifier si quelqu’un a été client d’une ou de plusieurs banques pendant une période de trois ans avant son décès.

Aussi au SPF Finances vous pouvez vérifier si la banque a donné des «comptes dormants» à votre nom au gouvernement.

“Où il était déjà possible de consulter ces crédits dormants via MyMinfinil est désormais également possible de les récupérer 100% numériquement via e-DEPO», précise le SPF Finances.

Attention : à partir du moment où les avoirs ont été transférés à la Caisse des Dépôts et Consignations, vous disposez d’un délai de 30 ans pour réclamer les avoirs qui vous sont dus. Passé ce délai, les fonds reviendront définitivement au Trésor. Le montant que vous pouvez réclamer doit également être d’au moins 60 euros.

Ces soldes dormants rapportent encore des intérêts lorsqu’ils ont été transférés à la Caisse des dépôts et consignations, selon le site internet du SPF Finances. Toutefois, le taux d’intérêt fixé par le ministre des Finances est de … 0 %.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT