Le DOLE exhorté à résoudre l'”impasse” avec Taïwan affectant les OFW

MANILLE – Un expert en migration a exhorté dimanche le ministère du Travail et de l’Emploi (DOLE) à résoudre une “impasse” sur les protocoles établis par Taïwan sur l’entrée des travailleurs migrants.

Dans un communiqué, l’expert en migration Manny Geslani a déclaré que “l’impasse” affecte plus de 5 000 travailleurs philippins à destination du territoire voisin.

« Le gouvernement doit décider rapidement ou notre marché du travail taïwanais pourrait éventuellement aller à nos voisins de l’ANASE, et des milliers de [overseas Filinpino workers] perdront les opportunités de gagner de l’argent sur un marché lucratif comme Taïwan”, a déclaré Geslani dans un communiqué.

Les nouveaux protocoles exigent que les travailleurs migrants se soumettent à un test de dépistage du COVID-19 “avant d’entrer dans les centres de formation professionnelle dans leur pays d’origine et doivent également être à nouveau testés négatifs deux jours avant de partir pour Taïwan”.

“S’ils sont négatifs, les travailleurs migrants potentiels doivent alors rester en quarantaine pendant les 48 heures restantes avant leur vol”, a déclaré Geslani.

Geslani a noté que les travailleurs migrants de Thaïlande et d’Indonésie ont été autorisés à entrer à Taïwan en raison de la volonté des pays de coopérer avec les protocoles COVID-19.

VIDÉO ASSOCIÉE

.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT