Le département américain de la Justice cite l’éditeur du livre de John Bolton: rapport

Par Sarah N.Lynch et Mark Hosenball

WASHINGTON (Reuters) – Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête pénale pour savoir si l’ancien conseiller à la sécurité nationale du président Donald Trump, John Bolton, a mal géré des informations classifiées lorsqu’il a publié un livre sur son passage à la Maison Blanche, a rapporté mardi le Wall Street Journal.

Reuters n’a pas pu confirmer immédiatement l’exactitude du rapport. Une porte-parole du ministère de la Justice a refusé de commenter, tout comme l’éditeur du livre, Simon & Schuster.

Selon le Journal, les procureurs fédéraux ont envoyé lundi des citations à comparaître devant le grand jury à l’agent littéraire de Bolton, Javelin, et Simon & Schuster, qui ont publié «La pièce où cela s’est passé: un mémoire de la Maison Blanche».

Les assignations à comparaître ont demandé toutes les communications avec Bolton, a rapporté le journal, citant des sources anonymes. Le journal a également déclaré que Bolton n’avait pas reçu d’assignation du grand jury.

Un porte-parole de Javelin et l’avocat de Bolton n’ont pas pu être contactés immédiatement pour commenter.

L’administration Trump avait précédemment demandé une ordonnance du tribunal pour empêcher Bolton de publier le livre, qui est très critique à l’égard de Trump.

En sollicitant l’injonction, le ministère de la Justice avait soutenu que le livre contenait des informations classifiées susceptibles de menacer la sécurité nationale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.