le combat des pères français

0
77

Emmanuel n'a pas vu sa fille depuis trois ans, enlevé par son ex-épouse japonaise. Il est venu à Tokyo pour la rencontrer avec un autre père dont le gosse a également été kidnappé. Ce matin-là, en tant que détectives privés, ils préparent une cachette devant la maison où doit vivre Claire, la fille d’Emmanuel, âgée de 7 ans. Emmanuel a le droit de voir sa fille. Après son divorce, la justice française l'a autorisé à voir sa fille tous les deux week-ends et la moitié des vacances, mais ce jugement n'est pas reconnu au Japon.

"Je veux lui dire qu'elle a été enlevée et que nous avons toutes les preuves qu'elle a été sciemment enlevée pour la séparer de moi, que c'était écrit et que je ne l'ai jamais abandonnée"dit le père de Claire en larmes aux journalistes de "Envoyé Spécial". Une centaine de pères français seraient dans la même situation que lui. Au Japon, l'État n'interfère pas avec les affaires familiales. Les autorités telles que la police n'ont pas le pouvoir d'obliger un parent à partager la garde de l'enfant.

Le JT

Autres sujets du JT

Lire aussi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.