L’Arabie saoudite interdit aux citoyens de se rendre en Indonésie en raison des points d’interrogation de Corona

Jakarta

Habitant Arabie Saoudite interdit par le gouvernement de se rendre en Indonésie en raison de l’affaire COVID-19. Cela soulève certainement un point d’interrogation étant donné que l’affaire Corona dans le pays a été en pente.

En dehors de l’Indonésie, il est interdit aux citoyens d’Arabie saoudite d’entrer au Liban, en Syrie, en Turquie, en Iran, en Afghanistan, en Inde, au Yémen, en Somalie, en Éthiopie, en République démocratique du Congo, en Libye, au Vietnam, en Arménie, en Biélorussie et au Venezuela.

“Il est interdit aux citoyens saoudiens de voyager dans 16 pays en raison de cas de COVID-19 dans ces pays”, a déclaré la Direction générale des passeports (Jawazat) citée par la Gazette saoudienne, lundi (23/5).

En outre, Jawazat a annoncé de nouvelles règles concernant la période de validité des passeports pour les citoyens saoudiens qui souhaitent voyager dans les pays arabes et non arabes. La durée de validité du passeport doit être supérieure à trois mois vers un pays arabe et supérieure à six mois vers un pays non arabe.

Il en va de même pour les ressortissants voyageant vers les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG). La durée de validité de l’identité doit également être supérieure à trois mois.

Concernant l’exigence selon laquelle les citoyens saoudiens voyageant à l’extérieur du royaume doivent avoir reçu trois doses du vaccin COVID-19 ou pas passé trois mois après la deuxième injection de dose. Les enfants de moins de 16 et 12 ans doivent également recevoir deux doses du vaccin.

Plus sur la page suivante.

Voir aussi « Ratas avec Jokowi, ministre de la religion : le gouvernement prêt à servir le Hajj 2022 » :

[Gambas:Video 20detik]

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT