La vaccination avec la troisième dose a commencé à Cordoue – Actualités

| |

Ce samedi a commencé à Cordoue l’application de la dose supplémentaire aux personnes immunodéprimées de plus de 3 ans, qui ont reçu le calendrier complet de l’un des vaccins activés, et aux personnes de plus de 50 ans avec un calendrier complet de Sinopharm.

Cette stratégie de vaccination, qui vise à étendre la protection, répond aux indications établies par le ministère national de la Santé, ainsi qu’aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé et des organisations internationales, approuvées par le Comité provincial des vaccins.

/ Accueil Code d’intégration /

Regarde aussi

Nouvelle étape de la pandémie

/ Terminer le code d’intégration /

À cet égard, il convient de mentionner que aucune nouvelle inscription n’est nécessaire. Le portefeuille de la santé a commencé à informer ces groupes du jour, de l’heure et du lieu de la vaccination.

Il est important de réitérer que ils ne devraient pas assister aux vaccinations sans rendez-vous, puisque ceux qui ne le prouvent pas ne seront pas vaccinés. De plus, les personnes immunodéprimées doit présenter la prescription médicale au moment de la vaccination.

De même, il faut souligner que, pour recevoir cette dose supplémentaire, vous devez attendre un intervalle minimum de quatre semaines – 28 jours – à partir du placement de la deuxième dose.

D’autre part, il est rapporté que les personnes de plus de 50 ans avec un régime complet Sinopharm compléteront leur dose supplémentaire avec AstraZeneca.

En revanche, dans le cas des personnes immunodéprimées, la tranche d’âge de 3 à 11 ans recevra une dose supplémentaire de Sinopharm; de 12 à 17 ans s’appliquera Pfizer ou schéma homologue ; les plus de 18 à 39 ans complèteront le dispositif avec AstraZeneca O Spoutnik et les plus de 40 ans recevront des doses de AstraZeneca.

En dialogue avec Chaîne 3Gabriela Barbás, secrétaire de la Prévention et de la Promotion de la santé, a indiqué que la vaccination des mineurs “avançait très bien”.

“Plus de 400 000 garçons âgés de 3 à 17 ans ont été vaccinés”, a-t-il déclaré, ajoutant que cela se traduisait par plus de 30 % de la fourchette des 3 à 11 ans et plus de 67 % du groupe des 12 à 17 ans.

Et il a rappelé que les plus de 18 ans n’ont pas besoin d’un quart de travail, mais peuvent y assister spontanément.

En revanche, il a indiqué qu’ils n’avaient pas remarqué une accélération marquée des cas, mais qu’il y avait une légère augmentation. “La circulation communautaire de la variante Delta est passée de 6% à 10%”, a-t-il déclaré, mais a souligné que la souche Manaus continue d’être prédominante.

“C’est très changeant, alors nous le surveillons en permanence”, a-t-il déclaré.

Concernant la possibilité d’admettre une capacité de 100% dans les événements extérieurs, il a déclaré qu’ils l’évaluaient. “Nous sommes à un moment différent de la pandémie, mais ce n’est pas encore fini”, a-t-il déclaré.

.

Previous

Masters 1000 Paris Bercy : Résultats U avec le détail du premier tour de Quali. Victoires de Musetti et Seppi. De Travaglia

Il y a une “première fois” pour le Parti communiste japonais

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.