La Syrie célèbre ses premières élections municipales après la défaite de l'Etat islamique

moyen-Orient

URL courte

DAMAS (Spoutnik) – Les Syriens sont appelés aux urnes ce dimanche pour élire les maires et les conseils municipaux pour la première fois depuis la défaite du groupe terroriste ISIS (soi-disant Etat islamique) en décembre 2017.

Le vote a lieu presque partout dans le pays, sauf dans les zones encore contrôlées par les factions insurgées et les vestiges de l'Etat islamique, organisation illégale dans plusieurs pays, dont la Russie.

Aux élections, plus de 40 000 candidats sont présentés pour un total de 18 478 sièges à des conseils.

Ainsi, à Damas, plus de 4 000 candidats ont été enregistrés dans les villes de la capitale, environ 6 000 candidats.

À Alep, la deuxième plus grande ville de Syrie, il y a plus de 3 500 candidats à des postes de conseillers.

Les élections ont également lieu dans les villes et villages des gouvernorats d’Al Quneitra et de Deraa récemment libérés des terroristes.

"Ces élections devraient renforcer la décentralisation et renforcer la coexistence pour les municipalités requises capables de remplir leur rôle conformément à la Constitution, au principe de décentralisation et à la responsabilisation des différents secteurs de la population", a déclaré le ministre à des journalistes.

Cela pourrait vous intéresser: Les sommets de la Russie, de la Turquie et de l’Iran sur la Syrie

La Syrie a connu un conflit depuis mars 2011, au cours duquel des troupes gouvernementales affrontent des factions armées de l'opposition et des groupes terroristes.

Selon les estimations de l’ONU, les hostilités ont fait 400 000 morts à ce jour.

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.