La Russie demande à retourner sa contribution au budget de l'OIAC | Dans le monde | Politique

Moscou, 11 février – AIF-Moscou.

La Russie demande le retour de sa contribution au budget de l'OIAC en raison de sa réticence à participer au financement du mécanisme d'attribut créé au sein de l'organisation.

Selon Alexander Shulgin, représentant permanent de la Russie auprès de l'OIAC, la partie russe estime que la création d'un mécanisme d'attribution est illégitime. "Cela a été pris par moins de la moitié des États parties à la Convention sur les armes chimiques", a-t-il déclaré à la chaîne de télévision Russia-24.

Shulgin a ajouté que cette décision n'était pas non plus conforme aux dispositions de la convention. La Russie ne va en aucun cas s’associer et financer des mesures pour créer un mécanisme d’attributs, at-il souligné.

Selon la diplomate, en novembre dernier, lors de la réunion de la conférence, la partie russe a annoncé qu'elle exigerait de restituer sa part des fonds non dépensés du budget de l'OIAC pour 2016, qui devraient être envoyés pour créer une équipe d'attributs.

En novembre, la Conférence générale de l'OIAC a approuvé des amendements au budget de l'organisation, selon lesquels des fonds seront alloués au travail du mécanisme d'attribut. Ce mécanisme devra déterminer qui est responsable de l'attaque chimique.

Entre-temps, sur les 126 délégués présents à la conférence, 99 ont voté pour et 27 contre, y compris la Russie, étaient contre.

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.