Home » La récupération à domicile sera par défaut à partir du 15 septembre pour la plupart des personnes vaccinées qui reçoivent Covid-19, Singapore News & Top Stories

La récupération à domicile sera par défaut à partir du 15 septembre pour la plupart des personnes vaccinées qui reçoivent Covid-19, Singapore News & Top Stories

by Nouvelles

SINGAPOUR – La plupart des personnes vaccinées et qui contractent le Covid-19 seront mises en convalescence à domicile à partir de mercredi 15 septembre, a annoncé mardi le ministère de la Santé (MOH).

Ce modèle de gestion des soins s’appliquera à ceux qui sont complètement vaccinés, âgés de 12 à 50 ans, qui présentent des symptômes légers ou nuls et qui ne présentent aucune comorbidité ou maladie grave, a-t-il ajouté.

Ils ne devraient pas non plus avoir de membres du ménage âgés de plus de 80 ans ou appartenant à l’un des groupes vulnérables tels que les femmes enceintes, celles dont la réponse immunitaire est affaiblie ou celles qui présentent de multiples comorbidités.

La comorbidité fait référence à la présence de deux ou plusieurs maladies ou conditions médicales chez un patient.

La dernière décision est de réserver une capacité hospitalière à ceux qui ont vraiment besoin de soins médicaux, afin que des soins appropriés puissent continuer à être fournis à tous, même avec un nombre d’infections plus élevé, a déclaré le ministère de la Santé.

Lorsqu’une personne est testée positive, la récupération à domicile peut commencer immédiatement si elle répond aux critères.

L’individu devra réserver une chambre avec une salle de bain attenante, a déclaré le ministère de la Santé.

Il n’est pas nécessaire d’aller dans un hôpital ou un établissement de soins communautaires.

Les patients de Covid-19 en convalescence à domicile subiront une évaluation initiale à distance par un prestataire de télémédecine le premier jour de leur convalescence à domicile pour s’assurer qu’ils sont cliniquement bien.

Ces personnes recevront également une ordonnance d’isolement et pourront être étiquetées avec un dispositif de surveillance électronique pour s’assurer qu’elles restent dans leur pièce désignée à la maison.

Les patients de Covid-19 qui sont en convalescence à domicile peuvent contacter le fournisseur de services de télémédecine désigné pour organiser un prélèvement par réaction en chaîne par polymérase (PCR) au jour 6 de la maladie afin de mettre fin plus tôt à la période de récupération à domicile, a déclaré le ministère de la Santé.

Si le résultat du test répond aux critères de sortie – un test négatif ou une faible charge virale – les patients peuvent quitter leur domicile pour se rétablir le jour 7.

Sinon, la période de récupération à domicile se termine le jour 10 sans autres tests, tant que le patient va bien.

Après leur sortie, les patients de Covid-19 ne seront plus soumis à aucune restriction de mouvement, bien qu’ils devraient toujours minimiser les interactions sociales pour les sept prochains jours, a déclaré le ministère de la Santé.

Ils peuvent demander au prestataire de services de télémédecine un certificat médical d’une durée maximale de sept jours s’ils ont besoin de plus de temps pour se reposer et récupérer. Cela est conforme aux protocoles de sortie des établissements médicaux, a déclaré le ministère de la Santé.

Le ministère a ajouté que si une personne infectée est en convalescence à domicile et que les membres du ménage sont mis en quarantaine, la personne infectée peut être libérée plus tôt que les membres de son ménage mis en quarantaine.

Le ministère de la Santé a déclaré: “Ce n’est pas illogique car pour une personne infectée complètement vaccinée, la charge virale diminuera très rapidement et disparaîtra généralement au jour 7. (Mais) pour une personne exposée au virus et sur (ordre de quarantaine), la charge virale peut prendre jusqu’à 10 jours pour s’accumuler et pour que la maladie se manifeste.

Le ministère de la Santé a déclaré plus tôt qu’à partir du 11 septembre, la période de quarantaine a été réduit de 14 jours à 10 jours dès la dernière exposition à un cas de Covid-19, à condition que la personne mise en quarantaine soit testée négative au Covid-19 à la fin de la quarantaine.

Mardi, le ministère de la Santé a déclaré que les personnes en quarantaine qui ont reçu des ordres de quarantaine avant le 11 septembre ont terminé 10 jours ou plus en quarantaine et ont un résultat de test PCR négatif verront progressivement leurs ordres de quarantaine annulés plus tôt.

Ils devront ensuite continuer à s’auto-administrer des tests rapides antigéniques (TARV) du 11e au 14e jour de leur dernière exposition.

Le ministère de la Santé a déclaré qu’à présent, environ sept contacts étroits sur dix de cas communautaires préfèrent être mis en quarantaine à domicile et qu’il a constaté une bonne conformité aux exigences de quarantaine à domicile.

Il a ajouté que les traceurs de contacts continueront à effectuer une recherche manuelle des contacts pour les clusters sensibles tels que les écoles, les hôpitaux ou les marchés fréquentés par les personnes âgées.

Pour les cas d’infection moins sensibles, un SMS sera envoyé à tous les nouveaux cas confirmés de Covid-19, les informant qu’en vertu de la loi sur les maladies infectieuses, ils sont tenus de dire à leurs contacts familiaux de s’inscrire comme contacts proches du ménage via un portail en ligne.

Les contacts familiaux proches doivent également fournir la dernière date d’exposition avec le cas Covid-19 et un numéro de contact.

Ils recevront ensuite un ordre de quarantaine électronique qui indiquera la période de quarantaine et fournira des instructions sur la réservation d’un test PCR. Ils peuvent ensuite se connecter en ligne pour planifier l’entrée et la sortie des tests PCR dans un centre de dépistage régional près de chez eux.

Ils seront autorisés à se rendre dans les centres de dépistage régionaux pour les tests PCR et à récupérer des kits ART gratuits. Ils doivent ensuite administrer leur propre TAR quotidiennement et télécharger leurs résultats.

S’ils ne se sentent pas bien ou ont besoin de soins médicaux, ils recevront également des instructions pour accéder aux services de télémédecine 24h/24 et 7j/7 pendant leur quarantaine.

Les personnes dont les maisons ne conviennent pas à la quarantaine peuvent toujours demander à être envoyées dans une installation de quarantaine gouvernementale, a déclaré le ministère de la Santé.

Il a ajouté qu’à partir de mardi, conformément à la période de quarantaine réduite, les avertissements et alertes sur les risques sanitaires couvriront une période de 10 jours à compter de la date de la dernière exposition à un cas de Covid-19, contre 14 jours auparavant.

Des avertissements de risque pour la santé sont émis aux contacts étroits des cas de Covid-19 sur la base des données TraceTogether. Ces contacts ont un risque d’infection plus faible que les personnes mises en quarantaine.

Ces personnes sont tenues de passer un test PCR dès la réception de l’avertissement, de s’auto-isoler jusqu’à ce qu’elles reçoivent un résultat négatif et d’effectuer trois auto-tests de TAR sur la période de 10 jours. Ils doivent également faire un autre test PCR à la fin des 10 jours.

Des alertes de risque pour la santé sont émises à ceux qui ont eu une durée de contact relativement plus courte avec un cas de Covid-19 sur la base des données TraceTogether, ou si leurs enregistrements SafeEntry des 14 derniers jours se chevauchaient avec une zone de transmission accrue.

Ils doivent surveiller leur santé pendant les 10 prochains jours et sont fortement encouragés à passer un test PCR sur écouvillon gratuit et à effectuer des auto-tests ART réguliers pendant les 10 jours.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.