La Nouvelle-Zélande signale le deuxième plus grand nombre de cas quotidiens de COVID-19 en cas de pandémie

| |

Un membre du public reçoit un vaccin Pfizer dans une clinique de vaccination contre la maladie à coronavirus (COVID-19) à Otara lors d’une campagne de vaccination d’une journée, visant à augmenter considérablement le pourcentage de personnes vaccinées dans le pays, à Auckland, New Zélande, le 16 octobre 2021. REUTERS/Simon Watts

25 octobre (Reuters) – La Nouvelle-Zélande a signalé lundi 109 nouveaux cas de coronavirus acquis localement, la plupart d’entre eux dans sa plus grande ville, Auckland, alors que le pays a connu son deuxième pire jour d’infections quotidiennes depuis le début de la pandémie.

Autrefois l’enfant d’affiche pour l’éradication du COVID-19, la Nouvelle-Zélande n’a pas été en mesure de vaincre une épidémie de variante Delta du COVID-19 centrée à Auckland, bien que la ville soit restée sous un verrouillage strict pendant plus de deux mois.

Au cours du week-end, le pays a également signalé le premier cas communautaire de virus dans son île du Sud en près d’un an, une cause de nouveaux maux de tête, bien que les responsables de la santé aient déclaré que les risques d’une nouvelle propagation du cas restaient faibles.

Le pic de cas a contraint la Première ministre Jacinda Ardern à abandonner sa stratégie d’élimination et à passer à la vie avec le virus, et les responsables de la santé ont mis en garde contre une augmentation des cas jusqu’à ce que les vaccinations s’intensifient. Lire la suite

Lundi, 71% des Néo-Zélandais éligibles étaient complètement vaccinés, dont 77% des Aucklandais.

La semaine dernière, Ardern a déclaré que la Nouvelle-Zélande mettrait fin à ses mesures de verrouillage strictes et ne restaurerait plus de libertés que lorsque 90% de sa population éligible serait entièrement vaccinée.

Le nombre de cas dans l’épidémie actuelle a atteint 2 681 et la Nouvelle-Zélande a enregistré jusqu’à présent 28 décès liés au coronavirus dans la pandémie.

Les responsables n’ont pas tenu de point de presse lundi en raison de la fête du Travail.

Reportage de Shashwat Awasthi à Bengaluru; Montage par Lincoln Feast.

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

.

Previous

Le Dinamo dévie mais doit déjà penser à la Ligue des champions et à Milan

Comment la police de Montréal dépense son budget de 679 M$

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.