“La Belgique a demandé aux Pays-Bas de prendre en charge les patients corona” | Le coronavirus se propage

| |

La Belgique a demandé aux Pays-Bas de prendre en charge les patients corona pour alléger la pression sur nos hôpitaux. Mais pour le moment, il n’y a pas de place pour eux aux Pays-Bas. Ernst Kuipers, président du National Acute Care Network aux Pays-Bas, l’a déclaré aujourd’hui. Au SPF Santé publique et au cabinet du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (sp.a), ils ignorent l’existence d’une question explicite.




«Comme l’Allemagne nous a aidés, nous pouvons faire de même pour la Belgique, sur la base de la réciprocité. Mais pour le moment, c’est vraiment difficile et nous devons faire de notre mieux pour répartir les patients aux Pays-Bas », a expliqué Ernst Kuipers à propos de la décision néerlandaise.

Les Pays-Bas sont prêts à aider la Belgique, souligne Kuipers. Il n’exclut pas qu’un patient individuel franchisse la frontière une fois pour être aidé. “Mais c’est difficile à accommoder. Nous avons tous les deux un énorme défi.”

Kuipers ne commente pas la manière dont la Belgique a soumis la demande. Mais selon lui, la question n’est pas parvenue au Centre national de coordination de la distribution des patients (LCPS).

Accord entre les États membres de l’UE

Le SPF Santé publique n’a pas connaissance d’une demande explicite adressée aux Pays-Bas. «Il y a un accord entre les États membres de l’UE pour accueillir les patients les uns des autres si nécessaire», a déclaré la porte-parole Wendy Lee. «Cela peut être dû au fait qu’il n’y a pas ou trop peu de lits dans l’un des États membres pour un type de traitement spécifique ou qu’il y a un afflux inattendu de patients. Les patients sont donc régulièrement transférés à l’étranger, mais c’était déjà le cas avant la crise corona.

Même au cabinet du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (sp.a), ils ne sont pas au courant d’une question explicite aux Pays-Bas. «Nous n’avons aucune information à ce sujet», déclare le porte-parole Jan Eyckmans. «Mais il y a bien sûr un accord avec les pays voisins sur les frontaliers: si un Belge doit conduire 4 kilomètres jusqu’à un hôpital aux Pays-Bas ou 25 kilomètres jusqu’à un hôpital de son propre pays, alors il est logique que le Belge soit aidé aux Pays-Bas. ”

Lisez aussi: La situation dans les hôpitaux devient intenable: «Le gouvernement prend de sérieux risques. Les mesures sont complètement inadéquates » (+)

Previous

Yvelines. Saint-Germain-en-Laye : un arbitre de football agressé par un spectateur

Téléchargement gratuit de PES 2021 Mobile | Il est maintenant disponible pour les téléphones portables iOS et Android | VIDEO | LA TECHNOLOGIE

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.