Julius Randle des Knicks minimise la querelle avec Evan Fournier

À la fin de ce qui avait clairement été une autre première mi-temps frustrante pour les Knicks, les caméras de télévision ont filmé Julius Randle et son coéquipier Evan Fournier dans une discussion animée alors qu’ils se rendaient aux vestiaires jeudi soir au Garden.

Les deux joueurs vétérans ont reconnu après la défaite 119-115 des Knicks contre les Bulls qu’ils avaient eu un désaccord avant de dégager l’air à la mi-temps.

«Je viens de voir quelque chose et la chose la plus importante est la communication, je ne peux pas laisser les choses rester en place et être frustré. Je dois parler à mes coéquipiers », a déclaré Randle. «Je pense que la chose la plus importante est que vous avez vu cette interaction, et il semble que nous nous disputions, peu importe ce que c’était.

«Nous sommes allés aux vestiaires, nous en avons parlé. Nous disons qu’à la fin de la journée, nous nous soutenons mutuellement et nous sommes dans le même bateau. C’est important. … Vous pouvez avoir des différences. Vous pouvez communiquer, parler et dire ce que vous voyez sur le terrain. Mais à la fin de la journée, nous devons savoir que nous roulons les uns avec les autres malgré tout. Je pense que c’était une communication très claire entre nous, entre nous tous.

Evan Fournier (à gauche) s’entretient avec Julius Randle (à droite) lors de la défaite 119-115 des Knicks contre les Bulls.
Poste de New York : Charles Wenzelberg

Randle et Fournier se sont combinés pour ramener les Knicks d’un déficit de 18 points à la mi-temps pour prendre la tête, avant de tomber à 0,500 (11-11) pour la première fois cette saison.

« C’était un désaccord sur le dernier jeu défensif sur le doublé, je pense [team] et le rebond », a déclaré Fournier. «C’était juste de la frustration. Mais je pense que la clé était la communication.

«Je préférerais avoir cela que de ne rien dire et de garder rancune et tout ça. Donc, ce genre de choses arrive tout le temps et je suis content que cela se soit produit, car nous avons beaucoup mieux joué dans ce troisième quart.


La maladie qui a envoyé RJ Barrett aux vestiaires au deuxième quart de la défaite de mardi à Brooklyn l’a également tenu à l’écart jeudi soir.

Barrett, le seul joueur à avoir participé aux 72 matchs des Knicks la saison dernière, s’est absenté pour la première fois cette année avec ce que l’équipe appelle une maladie non liée au COVID. Le centre recrue Jericho Sims a également été exclu pour la même raison.

Nerlens Noel a de nouveau été écarté en raison d’une douleur au genou droit après avoir disputé les cinq matchs précédents. Le centre de 6 pieds 11 pouces avait également raté 12 des 16 premiers matchs de l’équipe en deux relais avec des problèmes de genou.


Le choix de première ronde peu utilisé en 2018 Kevin Knox a joué près de quatre minutes au deuxième quart et a inscrit son premier 3 points de la saison. Il avait totalisé trois points au cours de ses quatre apparitions précédentes cette saison.

.

Previous

Freddie Prinze Jr. Pas de films avec Sarah Michelle Gellar

6 vaccins prometteurs en tant que boosters, dirigés par Pfizer et Moderna

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.