«Je suis prof» »: des milliers de personnes protestent contre la décapitation des enseignants en France | La photographie

| |

Des milliers de personnes ont défilé dans les rues des villes françaises, ce dimanche 18 octobre, pour défendre la liberté d’expression des enseignants après la meurtre de Samuel Paty. Vendredi dernier, le professeur d’histoire et de géographie a été décapité par un jeune musulman pour avoir montré des caricatures du prophète Mahomet dans ses cours.

Je suis prof“,”Je suis Charlie»Et« Enseigner oui, saigner non »étaient les phrases les plus répétées parmi les affiches des foules qui se rassemblaient dans les rues de Paris, Lille, Lyon et Marseille. La plupart des manifestants portaient un masque pour empêcher la propagation du nouveau coronavirus.

Le meurtre, qui a eu lieu dans une banlieue parisienne, suscité l’indignation dans toute la France, faisant écho au massacre de 2015 en rédaction de journaux satiriques Charlie Hebdo. Les caricatures que Paty avait montrées aux étudiants étaient les mêmes que celles qui avaient servi à justifier l’attentat contre le journal français.

Le Premier ministre français Jean Castex et le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer figuraient parmi les manifestants qui se sont rencontrés à Paris. «Vous ne nous faites pas peur. Nous n’avons pas peur. Vous n’allez pas nous diviser. Nous sommes la France! », a écrit le Premier ministre, quelques heures plus tard, sur Twitter.

Un hommage national en l’honneur de Samuel Patty est prévu le mercredi 21 octobre.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Previous

4 façons de prévenir les douleurs au cou pour vous La plupart des écoles en ligne et de la FMH

Un scandale en Argentine. Liste des espions d’État sur Internet par décision de justice

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.