Italie: une défaite ... 20-0 en troisième division - Football

L’Italien Pro Piacenza 3ème Division a été battu 20-0 dimanche à Cuneo dans un match disputé avec seulement sept joueurs, tous âgés de moins de 20 ans. La situation s'explique par les graves difficultés financières du club, incapable de payer les salaires des joueurs et du personnel, en grève depuis plusieurs semaines.

L’équipe a déjà perdu trois matches de tapis vert pour avoir échoué. En cas de quatrième absence, elle aurait été exclue du championnat, selon le quotidien sportif italien Gazzetta dello Sport.

Seulement 7 joueurs au coup d'envoi

De ce fait, les leaders n'ont pu présenter que huit joueurs dimanche, récemment licenciés au club et tous nés entre 2000 et 2002. Mais sept joueurs seulement ont commencé le match, le huitième ayant… oublié ses papiers. Il est entré en jeu à la 60e minute du match.

Selon plusieurs médias italiens, un des masseurs du club a également joué quelques minutes avant de sortir blessé. L'un des deux joueurs nés en 2000 était également inscrit sur la feuille de match en tant qu'entraîneur.

À la 25e minute du match, le score était déjà de 10-0. Cuneo a ensuite légèrement relevé le pied mais a tout de même marqué six autres buts avant la pause et quatre autres après la pause pour ramener le score final à 20-0.

20-0 et un record

Au fait, l'attaquant Hicham Kanis, prêté à Cuneo par le club de Novara et dont l'agent est Mino Raiola, en a profité pour établir un nouveau record, celui du plus grand nombre de buts inscrits en match professionnel. Italie: il en a marqué six, tous en première période!

La troisième division, composée de trois groupes de 20 équipes, est en effet professionnelle en Italie. Cependant, les clubs qui ont du mal à acquérir un statut professionnel ont souvent des difficultés économiques.

La semaine dernière, le club de Matera a donc été exclu de la ligue pour un quatrième match perdu sur tapis vert. Les joueurs du club étaient en grève depuis décembre, leur salaire n’étant plus payé depuis septembre.

"Ce qui s’est passé à Cuneo est une insulte au sport et à ses principes. Ce sera la dernière comédie", a assuré le président de la fédération italienne de football Gabriele Gravina.

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.