Il a été convenu d’élargir davantage le soutien aux entrepreneurs et aux employés / jour

| |

Un accord a également été conclu lundi pour lever la restriction sectorielle dans le programme de subvention du fonds de roulement. Par conséquent, des subventions de fonds de roulement seront également disponibles pour les entreprises de tous secteurs, dont le chiffre d’affaires en novembre ou décembre diminuera d’au moins 20% par rapport au chiffre d’affaires moyen en août, septembre et octobre combinés.

Il a également été convenu d’apporter un certain nombre de changements importants au programme de soutien aux temps d’arrêt. Compte tenu des propositions de plusieurs entreprises du secteur, il a été décidé de revenir à l’offre initiale du ministère de l’Économie et de ramener le critère de qualification pour bénéficier d’un soutien de la baisse actuelle de 50% du chiffre d’affaires à 20%.

Cela signifie qu’une aide aux temps d’arrêt sera disponible pour les entreprises, les indépendants et les déposants de brevets dont le bénéfice d’exploitation du mois en question a baissé d’au moins 20% par rapport au revenu moyen d’août, septembre et octobre dans lequel l’entreprise a effectivement opéré.

Il a également été décidé d’augmenter le montant de l’aide aux temps d’arrêt pour les déposants de brevets de 330 euros actuels à 400 euros. Ainsi, les payeurs de brevets qui ne peuvent pas travailler en raison des mesures de sécurité mises en œuvre pourront bénéficier d’une aide aux temps d’arrêt d’un montant de 400 euros, s’il existe un brevet valide pendant la période de soutien.

Dans le même temps, il a été établi que dans les conditions d’octroi de l’aide aux temps d’arrêt, il est nécessaire de préciser les normes qui déterminent le montant maximal de l’aide si le salarié travaille pour plusieurs employeurs.

<< Malheureusement, alors que la situation épidémiologique se détériore, les interdictions prennent effet plus tôt que nous ne pouvons convenir avec les partenaires de la coalition du meilleur mécanisme de soutien. Je suis donc heureux qu'aujourd'hui nous ayons conclu un accord avec les partenaires de la coalition pour étendre davantage le soutien à toutes les entreprises touchées par les mesures de sécurité du gouvernement. Covid-19 pour contrôler le virus », a déclaré Wittenberg.

Le ministre a ajouté que le critère de la baisse du fonds de roulement au cours des trois derniers mois sera considérablement modifié pour supporter les temps d’arrêt, apportant ainsi un soutien financier à tous ceux qui sont actuellement incapables de travailler et de percevoir une rémunération en raison des mesures gouvernementales.

«Nous allons également étendre le soutien au fonds de roulement sans définir le critère du code NACE. Cela permettra aux entrepreneurs de« hiberner »et de poursuivre leur activité économique», a souligné M. Vitenbergs.

Le ministère de l’Économie prépare des amendements pertinents aux règlements du Cabinet des ministres régissant les deux programmes de soutien, qui seront soumis pour examen à la réunion du Cabinet des ministres demain, le 1er décembre.

Previous

Quatre policiers français accusés d’avoir battu un producteur de musique noir

Géorgie: un responsable annonce une enquête sur des groupes tiers qui tentent d’enregistrer illégalement des personnes

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.