Grenoble démarre l’année 2022 en tant que nouvelle capitale verte européenne

Demain, la ville française de Grenoble deviendra officiellement la capitale verte européenne pour 2022, succédant à la ville finlandaise de Lahti. La cérémonie d’ouverture aura lieu en présence du commissaire à l’environnement, aux océans et à la pêche Virginijus Sinkevičius, Barbara Pompili, ministre française de la Transition écologique et Eric Piolle, maire de Grenoble, entre autres.

le commissaire Sinkevičius mentionné:

Grenoble a obtenu le titre de Capitale verte grâce à son engagement sans faille pour créer une ville plus saine pour et avec ses citoyens. J’espère que l’année de la Capitale verte de Grenoble donnera un nouvel élan à son leadership vert et incitera d’autres villes d’Europe à profiter des opportunités du Green Deal européen.

Grenoble a obtenu le titre de précurseur de la transition durable, notamment en tant que première collectivité territoriale française à se doter d’un Plan Climat. Grenoble a mis en place des politiques urbaines pour atténuer la pollution et la perte de biodiversité, comme une limitation de vitesse à 30 km dans toute la ville, ce qui en fait la plus grande zone à faibles émissions de France. Au cours de son année Capitale Verte, Grenoble invitera les acteurs locaux à s’engager à agir sur un ou plusieurs des 12 indicateurs de la transition verte.

Le lancement de l’année grenobloise coïncide avec la présidence française du Conseil, dont les priorités incluent la mise en œuvre du Green Deal européen et l’objectif de zéro pollution, de neutralité climatique, de protection renforcée de la biodiversité et de réalisation d’une économie circulaire.

La cérémonie d’ouverture de la capitale verte commence le samedi 15 janvier à 17h00 CET. Le livestream peut être visionné ici.

Pourquoi Grenoble ?

  • Grenoble a été la première collectivité territoriale française à adopter un Plan Climat, en 2005. La ville a réduit ses émissions de gaz à effet de serre de 25 % entre 2005 et 2016 et vise une réduction de 50 % d’ici 2030.
  • En 2022, Grenoble produira l’équivalent de la consommation de ses habitants en énergie renouvelable, zéro carbone, zéro nucléaire.
  • Grenoble s’attaque à la pollution sonore avec des zones calmes désignées dans la ville et en réduisant les limites de vitesse dans la ville. Après avoir appliqué la limitation de vitesse à 30 km dans toute la ville, la métropole grenobloise est devenue la plus grande zone à faibles émissions de France.
  • Grenoble est aussi la première ville de France pour les déplacements à vélo. La ville a atteint des taux de cyclisme impressionnants grâce à des incitations, des remboursements et la piétonisation.
  • Les cantines scolaires de la ville de Grenoble s’approvisionnent à au moins 60 % en produits locaux ou issus de fermes bio (95 % pour les crèches). Chaque année, le centre horticole de Grenoble produit 3,5 tonnes de légumes pour les différentes cuisines du département de l’Isère.
  • Grenoble a planté plus de 5500 arbres depuis 2014. L’objectif est désormais de planter 10 000 arbres d’ici 2030.
  • Le réseau de chaleur métropolitain, le deuxième de France après Paris, utilise 80 % d’énergies renouvelables et de récupération d’énergie avec l’ambition d’en utiliser 100 % d’ici 2030.
  • Plus de 200 000 habitants recyclent déjà leurs déchets alimentaires, ou le font chez eux pour en faire du compost. Objectif : 100% d’habitants d’ici 2022 !
  • Une marque agroalimentaire locale, ISHERE, a été lancée par le Département de l’Isère, garantissant une juste rémunération des producteurs locaux, un approvisionnement local et des modes de production respectueux de l’environnement.

Fond

La Commission européenne a lancé le Prix de la capitale verte européenne en 2010 pour encourager les villes à devenir plus vertes et plus propres et à améliorer la qualité de vie de leurs habitants. Avec plus des deux tiers de la population européenne vivant dans des villes, les villes jouent un rôle de premier plan dans la protection de l’environnement et seront importantes dans la mise en œuvre locale du Green Deal européen.

Quatorze villes ont remporté le prix Capitale verte européenne à ce jour : Stockholm (2010), Hambourg (2011), Vitoria-Gasteiz (2012), Nantes (2013), Copenhague (2014), Bristol (2015), Ljubljana (2016), Essen (2017), Nimègue (2018), Oslo (2019), Lisbonne (2020), Lahti (2021), Grenoble (2022) et Tallinn seront la capitale verte en 2023.

Pour plus d’informations

Site de la capitale verte européenne

Le site Green Grenoble 2022

Site Web européen de la feuille verte

Twitter: @EUGreenCapital

Facebook: www.facebook.com/EuropeanGreenCapitalAward

LinkedIn : Prix ​​de la capitale verte européenne UE

Politique de l’UE en matière d’environnement urbain

.

Previous

RCN Chicago devient Astound Broadband, rejoignant les câblodistributeurs régionaux en copropriété sous une bannière nationale

ERA voit la fin des prix immobiliers spectaculaires : « Le marché immobilier est en surchauffe depuis longtemps, mais cela ne durera jamais » | Économie

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.