Évangéliser, c’est vivre l’Évangile, puis le partager, dit le pape

Par Cindy Wooden, Service de presse catholique

CITÉ DU VATICAN (CNS) — On ne peut pas partager l’Évangile sans le vivre d’abord, a déclaré le pape François lors de réunions séparées avec des membres des chapitres généraux des Pères pauliniens et des Missionnaires comboniens.

“La première chose qu’un communicateur communique, c’est lui-même, peut-être sans le vouloir, mais c’est lui-même”, a déclaré le pape aux Paulines, un ordre religieux axé sur les communications et les médias.

“Un missionnaire est un disciple tellement uni à son maître et seigneur que ses mains, son esprit et son cœur sont les canaux de l’amour du Christ”, a déclaré le pape aux missionnaires comboniens.

Le pape François a rencontré les membres des chapitres généraux des ordres au Vatican le 18 juin.

“De grands missionnaires” comme le bienheureux Daniel Comboni et sainte Françoise Cabrini “ont vécu leur mission en se sentant animés et poussés par le cœur du Christ, c’est-à-dire par l’amour du Christ”, a déclaré le pape aux Comboniens. Cette motivation les a poussés « à sortir et à aller au-delà : non seulement au-delà des limites géographiques et des frontières, mais avant tout au-delà de leurs propres limites personnelles ».

« La poussée du Saint-Esprit est ce qui nous fait sortir de nous-mêmes, de nos fermetures, de notre autoréférentialité », a-t-il dit, et elle « nous fait aller vers les autres, vers les périphéries, là où la soif du L’Évangile est le plus grand.

Être envoyé en mission, a-t-il dit, c’est être envoyé pour apporter la miséricorde, la compassion et la tendresse de Dieu aux gens, et cela ne peut se faire qu’en étant miséricordieux, compatissant et tendre.

“La miséricorde, la tendresse est un langage universel, qui ne connaît pas de frontières”, a déclaré le pape. “Mais vous portez ce message non pas tant en tant que missionnaires individuels, mais en tant que communauté, et cela implique que vous devez vous soucier non seulement de votre style personnel mais aussi du style de vos communautés”, en cultivant une communication honnête et en prenant soin les uns des autres.

Lors de sa rencontre avec les Pères Paulins, le Pape François leur a remis le discours qu’il avait préparé et a ensuite parlé de l’importance d’une communication honnête et complète.

« Vous avez la vocation de communiquer proprement, évangéliquement », leur a dit le pape. “Si on prend les médias d’aujourd’hui, il y a un manque de propreté, un manque d’honnêteté, un manque d’exhaustivité.”

“La désinformation est à l’ordre du jour : une chose est dite, mais beaucoup d’autres sont cachées”, a-t-il déclaré. “Nous devons veiller à ce que dans notre communication de la foi, cela ne se produise pas, que la communication vienne précisément de la vocation, de l’Evangile – nette, claire, témoignée par sa vie.”

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT