Etat d’urgence, prorogation jusqu’au 31 juillet. Masques, discothèques, plages: voici les règles

Trois articles. Pas même dix lignes en tout. Tous avec la même formule: les mesures restent prorogées jusqu’au 31 juillet. C’est le projet de la Dpcm que cet après-midi sera illustré au Sénat par le ministre de la Santé Roberto Speranza et que ce soir sera signé par le Premier ministre Giuseppe Conte. Les «méthodes de travail agiles, où elles peuvent être réalisées à domicile ou à distance» sont donc confirmées. En d’autres termes, un travail intelligent.

<!–

#correlati article figure .player_clicker :: after {color: #fff; couleur de fond: rgba (0,0,0,0,6); rayon-frontière: 50%; bloc de visualisation; alignement du texte: centre; taille de police: 16px; hauteur de ligne: 40 px; largeur: 40 px; position: absolue; haut: 50%; gauche: 50%; marge: -20px 0 0 -21px; } Figure d’article #correlati .player_foto_clicker :: after {color: #fff; couleur de fond: rgba (0,0,0,0,6); rayon-frontière: 50%; bloc de visualisation; alignement du texte: centre; taille de police: 20px; hauteur de ligne: 40 px; largeur: 40 px; position: absolue; haut: 50%; gauche: 50%; marge: -20px 0 0 -21px; }

->

Coronavirus, “Je ne porte pas de masque, la pandémie est un cadre.” Il décède à 37 ans

Parallèlement, ils s’étendent également au 31 juillet la possibilité de “favoriser les vacances et les congés payés des salariés” et l’obligation d’adopter des “protocoles de sécurité anti-contagion et, lorsqu’il n’est pas possible de respecter la distance interpersonnelle d’au moins un mètre comme principale mesure de confinement, avec l’adoption de outils de protection individuelle “. Il existe également une obligation de désinfection du lieu de travail. Concernant les écoles, le document de juin prévoyait la suspension des activités didactiques en présence et, en cette période de fermeture estivale, la possibilité d’utiliser les espaces des bâtiments scolaires pour «des activités récréatives, récréatives et pédagogiques, non scolaires ou formelles, sans préjudice des activités des établissements d’enseignement “.

Chien submergé par le ruisseau, 28 ans à sauver reste pris au piège et risque de se noyer

Dans les hôpitaux, pour ceux qui accompagnent les patients, il est toujours interdit de s’arrêter dans les salles d’attente des services d’urgence et d’accueil et les salles d’urgence, ainsi que les visites aux patients, tant dans les hôpitaux que dans les résidences pour personnes âgées, restent limitées “aux seuls cas indiqués par la direction sanitaire de l’établissement, qui est tenue de prendre les mesures nécessaires pour prévenir une éventuelle transmission de l’infection “. Enfin, jusqu’au 31 juillet, les directives pour un accès sûr aux plages sont en vigueur, respectant les distances sociales et réduisant les risques d’infection. Allez-y avec les masques obligatoires dans les bureaux, restaurants, magasins, cinémas et musées. Il en va de même pour ceux qui empruntent les transports en commun: avions, trains, bus, tramways et métro. A partir de demain, l’obligation de porter des protections extérieures tombera, à condition que la distance d’au moins un mètre puisse être respectée. Cependant, les discothèques intérieures ne pourront pas reprendre une activité normale, de même pour les festivals et les foires. La ligne Hope, consacrée à la prudence, est immuable: “Le virus est toujours parmi nous”.

Superbonus 110%, exigences techniques et accomplissements: le projet d’arrêté ministériel

SURVEILLANCE
Pour ça état d’urgence en Italie, cependant, une ligne différente se dessine: dans le mois, le conseil des ministres se prononcera, avec une résolution, pour la prolonger (elle expire le 31 juillet). Pour l’instant l’hypothèse la plus probable concerne entre-temps une mini-extension jusqu’au 31 octobre, hypothèse diffusée par Palazzo Chigi. Lettre 150, le think tank qui rassemble 250 professeurs d’université, magistrats et intellectuels, qui a lancé un appel au chef de l’Etat “pour qu’il n’y ait pas de ruptures injustifiées et graves de la légitimité constitutionnelle”. Même Roberto Fico, président de la Chambre, appelle le gouvernement à la centralité du Parlement sur les règles anti-covid.
L’aspect de l’arrêt à l’entrée en Italie des pays à risque demeure. Il y avait 13 pays indiqués dans l’ordonnance du 9 juillet du ministre Speranza, mais leur nombre est examiné par des experts du ministère de la Santé et peut varier. Le nouveau Dpcm pourrait également prévoir la possibilité d’un rapatriement immédiat. Il existe également des raisons pour lesquelles d’autres pays devraient être étendus: le Pakistan et l’Inde et certains États des États-Unis si l’indice RT devait dépasser 1,1. Mais pour le moment, les ministères de la santé et des affaires étrangères excluent les mesures restrictives. Cependant, jeudi 16, le CTS se réunira à nouveau pour un examen du DCPM et des nouvelles lignes directrices: comme par le passé, les scientifiques se réservent le droit d’intervenir avec de nouvelles suggestions en fonction des infections, notamment pour les entrées d’autres pays étrangers.

Lombardie, à partir de mercredi masque extérieur uniquement s’il n’y a pas de distance

Les mesures jusqu’au 31 juillet

Masques. L’obligation de le porter dans les magasins, bureaux publics, restaurants sera confirmée.
Et sur les moyens de transport: avions, bus, métro, trains.

Foires et festivals. Les foires, fêtes et fêtes patronales ne reprendront pas: en effet, l’arrêt des rassemblements demeure, jugé trop dangereux pour la transmission du virus.

discothèques. Même la vie nocturne des enfants souffrira d’un glissement. Les discothèques intérieures resteront fermées. La discussion sur les rassemblements s’applique toujours.

Des plages. Distances physiques et masques sur place, mais aussi dans les établissements balnéaires.
Le gouvernement prévoit d’intensifier les contrôles de police



© REPRODUCTION RÉSERVÉE

ci-dessous) // la var sera utilisée par PaywallMeter pour cibler l’événement sur le bon pixel. fbq (‘init’, settings_testata.fbq_swg_promo); fbq (‘track’, ‘PageView’);
.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.