“ Duterte ne se cache pas sur les dépenses de Covid-19 ” – The Manila Times

| |

Le PRÉSIDENT Rodrigo Duterte ne cache rien sur les dépenses du gouvernement pour freiner la propagation et l’impact de la maladie à coronavirus 2019 (Covid-19) dans le pays, a assuré jeudi Malacañang au public.

Porte-parole présidentiel Harry Roque. Photo par: Mike Alquinto

Lors d’un point de presse virtuel, le porte-parole du Palace, Harry Roque Jr., a déclaré que l’administration Duterte avait accueilli favorablement la résolution de sept sénateurs demandant à la Commission de l’audit (CoA) d’examiner ses dépenses en réponse à Covid-19.

Roque a déclaré qu’il présenterait lundi les finances du gouvernement dans ses efforts pour lutter contre la pandémie.

«Le président et Malacañang ne cachent rien. Toutes les dépenses, tout l’argent dépensé pour Covid-19, sont allés à la réponse Covid-19 du gouvernement (Le président et Malacañang n’ont rien à cacher. Toutes les dépenses et l’argent destinés à Covid-19 est allé à la réponse du gouvernement Covid-19) », a déclaré Roque.

Roque a également déclaré que le président avait régulièrement soumis des rapports au Congrès sur tous les efforts déployés contre le virus lorsque la loi Bayanihan to Heal As One était toujours en vigueur.

La loi, qui a expiré le 25 juin, a donné au président Duterte des pouvoirs spéciaux pendant trois mois pour lutter contre la pandémie.

«Néanmoins, parce que nous ne cachons rien, nous saluons l’audit spécial, notant que le CoA vérifiera certainement que parce que le CoA fait après l’audit ce qu’il fait (nous ne cachons rien, nous saluons l’audit spécial , notant que le devoir de la CoA est de post-audit) », a-t-il déclaré.

Le secrétaire Carlito Galvez Jr., principal responsable de la mise en œuvre de la réponse du gouvernement Covid-19, a également assuré au public que les transactions étaient hors de portée.

Mardi, sept sénateurs ont déposé une résolution demandant un audit spécial des dépenses gouvernementales, des prêts et des dons consentis en vertu de la loi Bayanihan.

Ceux qui ont déposé la résolution étaient le président du Sénat Pro Tempore Ralph Recto; Le président du Comité des finances du Sénat, Juan Edgardo Angara; et les sénateurs Ana Theresia Hontiveros, Panfilo Lacson, Franklin Drilon, Francis Pangilinan et Leila de Lima.

La résolution déclare que divers problèmes de surévaluation ont traqué les achats effectués en relation avec la pandémie, y compris les extracteurs d’acide nucléique achetés pour 4 millions de pesos chacun lorsque le secteur privé a pu l’obtenir à 1,75 million de pesos.

Il a également mentionné les équipements de protection individuelle censés être trop chers, soulignant que de nombreux agents de santé tombent encore malades en raison du manque d’équipement de protection.

Les sénateurs ont également contesté l’utilisation de kits de test importés de Chine et de Corée du Sud alors que des kits moins chers ont été développés par l’Université des Philippines.

Le palais a déclaré à plusieurs reprises que l’administration Duterte était transparente lorsqu’il s’agissait de gérer la pandémie de coronavirus dans le pays.

À ce jour, les autorités sanitaires des Philippines ont confirmé 85 486 cas de Covid-19 dans le pays. Sur ce nombre, 26 996 ont récupéré tandis que 1 962 ont succombé à la maladie.

Previous

Des jeunes imprudents conduisant des pics de COVID-19: OMS

BI publie officiellement les règles de GWM Rupiah et de change, les voici

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.