Dina Asher-Smith complète les aigus dorés alors que la Grande-Bretagne se classe en tête des Championnats d'Europe d'athlétisme à Berlin

Dina Asher-Smith est passée de l'étudiante en histoire à la chroniqueuse. Elle est devenue la première Britannique à sceller les aigus du sprint lors d'un grand championnat lors d'une finale en or pour l'équipe GB à Berlin.

L’ancienne diplômée du King's College de Londres, qui avait déjà remporté une médaille d’or individuelle au 100 et 200 mètres, a ancré le quartet britannique pour sceller le titre européen du relais 4x100m et a conforté sa place de femme la plus rapide du monde.

En écho à Usain Bolt, qui a réalisé le même triplé dans le même stade à Berlin aux Championnats du monde il y a huit ans, pour la troisième fois consécutive, Asher-Smith a réalisé le meilleur temps du monde avec un temps de 41,88 secondes. .

Il s’agissait d’une médaille d’or doublée par l’équipe du relais 4x100m masculin, Laura Muir ayant également remporté le titre européen, mais la nuit et les championnats dans leur ensemble appartenaient à Asher-Smith.

La Londonienne s'était retrouvée à la quatrième place lors de la dernière étape, après Asha Philip, Imani-Lara Lansiquot et Bianca Williams.

Mais la jeune femme de 22 ans a dépassé ses rivales pour décrocher une médaille d’or confortable pour la première épreuve féminine de sprint chez les Européennes depuis Katrin Krabbe, il ya 28 ans.

Après, elle a dit: "Pour moi, je suis tellement fière de l'avoir fait. C'était quelque chose que je visais et vous ne savez jamais si c'est possible et vous ne savez jamais comment les relais vont aller. Je suis tellement reconnaissant pour toutes ces filles pour avoir fait de leur mieux et pour sortir avec. "

Par le passé, les Britanniques se sont concentrés sur les grands championnats avec Mo Farah, Jessica Ennis-Hill et Greg Rutherford. Deux d'entre eux étant à la retraite et Farah s'étant mis en route, Asher-Smith commence à combler le vide, avec Muir, une autre médaillée d'or lors de la dernière soirée du championnat.

Muir avait prévu de doubler dans le 800m et le 1500m, mais la combinaison du rhume des foins d'un été écossais chaud et d'un problème d'Achille l'avait amenée à se retirer de la courte distance.

Mais au 1500m, elle était une classe à part, remportant une médaille d'or avec la paysanne Laura Weightman.

"C'est une chose d'être rapide sur le papier mais, au 1500m, il y a tellement de façons différentes de gagner, alors venir ici et livrer de l'or est génial", a-t-elle déclaré.

Pour Muir, qui avait remporté des titres européens et des médailles mondiales à l’intérieur, il s’agissait d’une première médaille en plein air lors de grands championnats et d’un titre que même Kelly Holmes n’avait pas encore remporté.

Parmi ses réalisations professionnelles, elle a déclaré: "Je pense qu’elle se classe en haut de la liste. J’ai bien performé à l’intérieur, mais livrer à l’extérieur et avoir de la pression est une grande réussite pour moi."

Eilish McColgan a remporté une médaille d’argent au 5000 m steeplechase dans un tour étrange.

Sifan Hassan a confortablement scellé la médaille d'or, mais l'Israélienne Lonah Salpeter la suivait au premier tour pour se rendre à la cloche et célébrer son argent en pensant que la course était terminée. Il a permis à McColgan de faire passer la seconde au second plan, une position qu'elle a tenue à la ligne.

Même un changement de line-up tardif ne pourrait pas faire dérailler les Britanniques dans leur quête du relais de sprint.

Nethaneel Mitchell-Blake a subi un léger contretemps alors il a été remplacé par Harry Aikines-Aryeetey, qui a confortablement ancré CJ Ujah, Zharnel Hughes et Adam Gemili pour la médaille d’or.

Cette finale a permis à l'équipe britannique de se hisser en tête du tableau des médailles.

.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.