Des milliers de personnes en France sont descendues dans les rues et ont manifesté. Les Allemands ont également protesté

Des milliers de personnes sont descendues dans les rues du département français du Val-d’Oise près de Paris samedi pour protester contre les quatre ans de la mort d’un homme noir, Adama Traoré, décédé dans un poste de police. La foule a défilé avec des banderoles proclamant le slogan «pas de justice, pas de paix».

Les gens transportaient non seulement des photographies de Traoré, mais aussi de George Floyd, dont la mort a conduit à des manifestations massives aux États-Unis contre la violence policière et le racisme, qui se sont répandues dans d’autres pays du monde. Comme l’affaire Floyd, l’affaire Traoré est devenue un symbole de la campagne contre la discrimination et la violence policière en France.

“Personne ne devrait mourir de cette façon”, a déclaré sa sœur Assa, qui travaille à résoudre l’affaire depuis quatre ans. Il y a encore de l’incertitude quant à la mort de son frère. Personne n’a été inculpé de sa mort et l’affaire est toujours ouverte.

Des manifestations ont également eu lieu samedi en Allemagne. Une foule de quelque 1 500 manifestants a défilé dans les rues de la capitale, Berlin, scandant que “le racisme tue”. Ils ont également condamné la brutalité policière lors de leurs manifestations. En raison des mesures contre les coronavirus encore en vigueur en Allemagne, les manifestants ont dû garder leurs distances et beaucoup d’entre eux portaient un voile.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.