Demain nous appartient: Les habitants de Sète en colère contre la série

0
34

Depuis juillet 2017, TF1 diffuse le feuilleton Demain nous appartient, notamment portée par Ingrid Chauvin et Alexandre Brasseur. Très vite, les intrigues ont fasciné des millions de téléspectateurs de TF1 et le succès est tel que certains souhaitent visiter Sète, la ville portuaire située dans le département de l'Hérault. Un magasin de goodies de la série a même ouvert ses portes près de la Cuillère, le célèbre café de la sitcom. Un engouement qui agace certains habitants.

Martin Bez, patron d’une galerie d’art, a exprimé sa colère envers nos collègues du ParisienCe mardi 10 septembre 2019. On apprend qu'il a mis une affiche sur laquelle il est écrit: "Un peu de bon sens! ADN, Ça suffit! Arrêtez les fossoyeurs de culture et de bien-être dans la vie quotidienne de Sète."Il a également lancé une pétition qui a déjà recueilli une centaine de signatures.

"Ces personnes viennent en masse et créent un véritable embarras dans la rue. Ils ne consomment que les dérivés de leurs séries. Privilégier la masse touristique au détriment de la culture est inadmissible. Sète n'a pas besoin de ADN être mis en avant! C'est la ville de Brassens, Paul Valéry et de nombreux artistes …", s'indigne Martin Bez.

Cette pétition est absurde et regrettable

L'office de tourisme n'est bien sûr pas du même avis. Elle a rappelé que les avantages économiques étaient importants pour Sète: "Il a créé des emplois et génère 500 000 euros par mois de retombées économiques."Cette pétition est donc"absurde et regrettable"selon le centre d'information."La culture de Sète n'est pas négligée: nous continuons d'être très actifs sur de nombreux événements. Et les bénéfices des dérivés sont réinvestis dans la promotion culturelle de la ville"il a conclu.

Ce n'est pas la première fois que ce genre de situation se produit. Les Marseillais ont également exprimé leur mécontentement face au tournage de Plus belle vie. Invités en Europe 1 en août 2018, Cécilia Hornus (Blanche) et Laurent Orry (Jérôme) ont révélé que la production devait revoir ses plans pour ne pas embêter les habitants. "Nous tournons moins dans le quartier de la Corbeille, car à une époque, les habitants étaient un peu dérangés par le fait qu'il fallait se taire lors du tournage, pour ne pas pouvoir passer …", a expliqué l'actrice de 55 ans.

. (TagsToTranslate) https://www.purepeople.com/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.