Dans le nouvel hôtel le plus enchanteur de Paris

L’hôtel Cheval Blanc inauguré ce mois-ci à Paris, nouveau fleuron de la marque détenue par LVMH, présente le travail de quelque 600 peintres, sculpteurs, fabricants de meubles, lanterniers, céramistes et designers textiles. L’architecte new-yorkais Peter Marino, qui a conçu des boutiques pour Dior, Fendi et Chanel, a transformé un monument art déco, l’ancien grand magasin La Samaritaine sur la rive droite de la Seine, en une nouvelle vitrine pour les artistes et artisans. « Cet hôtel devait symboliser le luxe français », dit-il à propos du cahier des charges du projet.

La propriété de 72 chambres, la première commission hôtelière de haut en bas de Marino, devait également incarner les passions personnelles du propriétaire de Cheval Blanc, mécène d’art contemporain et directeur général de LVMH, Bernard Arnault. “C’est en quelque sorte un projet favori de M. Arnault”, explique Marino, “une sorte de déclaration ultime de LVMH.”

Arnault a acheté les deux bâtiments adjacents du grand magasin en 2001, mettant fin à ses activités de vente au détail quatre ans plus tard en raison de problèmes structurels avec les sites. L’été dernier, après une interruption de 16 ans, La Samaritaine a finalement retrouvé son bâtiment principal Belle Epoque de la rue de Rivoli. Le lancement du Cheval Blanc dans son frère d’à côté offre une vue panoramique sur la ville à travers les fenêtres au bord de la rivière qui bordent sa façade historique restaurée.

«C’est le seul hôtel à Paris où vous êtes dans l’eau, dans la Seine, où que vous soyez dans le bâtiment», explique Andrea Guerra, qui a commencé en tant que responsable de l’hôtellerie de LVMH l’année dernière, supervisant la nouvelle poussée de l’entreprise dans les hôtels de luxe.

Le spa Dior de Cheval Blanc Paris dispose de la plus longue piscine d’hôtel d’Europe, bordée de calcaire français et s’étendant sur 30 mètres. Les quatre bars et restaurants comprennent une nouvelle destination gastronomique, Plentitude, du chef triplement étoilé Arnaud Donckele, de Cheval Blanc St. Tropez. Au septième étage se trouve le premier avant-poste hors d’Italie de Langosteria, le restaurant de fruits de mer à la mode dont l’emplacement de Portofino est fréquenté par la famille Arnault, explique le fondateur Enrico Buonocore. Les sièges s’étendent de la salle à manger en bois sombre conçue par Marino, avec un bar brut surdimensionné, dans un jardin perché au-dessus de la Seine. «Dans chaque partie de notre restaurant, vous voyez un Paris incroyable», explique Buonocore. « Sacré-Cœur, Notre-Dame, la vue est vraiment, vraiment incroyable.

.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT