Coupe des Champions - Dans ce festival offensif, Toulon a remporté plus d'une victoire - Coupe des Champions 2018-2019 - Rugby

Le jeu :

Sans exigences de qualification, le RCT commence par un battement de cette réunion en produisant un jeu aux antipodes de celui proposé depuis le début de la saison. Les initiatives se multiplient et, plus largement, les deux équipes offrent un beau jeu. Une demi-heure, Nakosi est sur le point de marquer mais ne peut pas recevoir le laissez-passer Liam Messam.

Un loupé, pris quelques instants plus tard par Lakafia. Après la vidéo, la troisième ligne met le pied en contact mais reste très plaquée. Double pénalité, carton jaune pour Nagusa et épreuve de pénalité. Un test qui fait suite à deux pénalités infligées à Belleau et à 13-0. Le MHR, victime de la blessure de Goosen, a été relâché sur une civière, mais réagira avant la pause avec un test d'Immelmann en bout de ligne. 13-7 à la pause.

Toulon conserve son intensité de la première période et marque grâce à Lakafia, qui cette fois peut enfin aplatir son essai. Et ce deuxième acte va tourner au festival offensif surtout dans les dix dernières minutes. Monribot relègue le MHR à 19 points. Ensuite, Nagusa va réveiller sa famille deux fois. Chaque équipe aura gagné le bonus offensif, y compris Toulon qui ne dit pas automatiquement adieu à la compétition. Pour cela il faudra aller gagner au Stade GGL dans une semaine, ce qui ne sera pas une chose évidente. Victoire de RCT 38-28 dans une orgie de rugby.

Le fait du match: Goosen sort sur une civière

Bis repetita pour la moitié sud-africaine du MHR Johan Goosen. À la 33e minute, peu après le tir au but pour Toulon, le springbok attaque la ligne mais son genou droit semble attrapé en porte-à-faux. Sans surprise, le joueur sur la civière lui revenait de deux mois d'indisponibilité après une grosse entorse à la cheville contractée contre… Toulon.
Johan Goosen se fait mal à nouveau contre RCTIcon Sport

Le test du match:

Le vrai tournant du match! A la 30e minute, le jeu se joue du côté des Toulonnais qui n'hésitent pas à mettre de grosses séquences de jeu sur l'une des voiles de Pietersen avant de retrouver sur l'aile la troisième ligne d'un magnifique passe raté. Sur l'action, Lakafia pense aplatir mais son pied finira en contact. Problème: Nagusa, qui était en train de remonter, jette très fort l'international français sur le cou avant de le ramener en arrière. L'arbitre Mr.Pearce n'a d'autre choix que de prendre le carton jaune et de punir les hommes de Cotter pour un tir au but.

Le joueur du match: Filipo Nakosi

Bien qu'il n'ait certainement pas réussi un tour du chapeau comme son homologue et compatriote Timoci Nagusa, l'ailier Filipo Nakosi s'est illustré à sa manière. Avec 5 défenseurs battus, 2 passages à niveau et un test, le tout sans manquer de tacle est principalement iontervenu dans la ligne pour tenter de provoquer le déséquilibre dans la ligne héraultaise.

La question :

Les deux équipes ayant pris le point de bonus offensif avec 4 essais ont marqué la situation dans ce groupe 5 se resserre énormément. Avec 6 points chacun, Montpellier et Toulon ne sont que 5 points d’Édimbourg qui a vaincu Newcastle avec 3 matchs à jouer. Est-ce que l'un des deux clubs sera qualifié?
Toulon et / ou Montpellier peuvent-ils se qualifier? .

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.