Black Friday : gagne en importance chaque année

| |

En 2015, Manor est la première grande enseigne à participer au Black Friday et propose à ses clients ses premières campagnes de remises. D’autres détaillants ont suivi l’année suivante. Depuis lors, cette tendance s’est poursuivie et s’est intensifiée.

Le Black Friday, qui a lieu le vendredi de cette semaine, est désormais l’un des jours les plus importants pour les détaillants suisses. Pour de nombreuses entreprises, c’est le jour où le chiffre d’affaires est le plus élevé de l’ensemble de l’exercice.

Beaucoup de transactions par carte

Ceci est prouvé par les transactions par carte. Le 27 novembre 2020, lors du Black Friday de l’année dernière, environ 528 millions de francs ont été payés par carte en Suisse selon le projet « Monitoring Consumption Switzerland ».

A titre de comparaison : en moyenne, des transactions d’une valeur d’environ CHF 260 millions par jour ont été réalisées en 2020. Au jour du marché, les transactions ont plus que doublé et ont même craqué la valeur du 23 décembre 2020 à 515 millions de francs. La veille de Noël était auparavant considérée comme le moment fort de l’année pour le commerce de détail.

Cette année, lors du Black Friday, le commerce de détail suisse devrait réaliser un chiffre d’affaires d’environ 500 millions de francs dans le secteur non alimentaire, a déclaré le directeur général de l’association suisse du commerce de détail, Patrick Kessler, à l’agence de presse AWP. C’est un peu moins que l’année dernière, mais à cette époque, les achats ont été reportés en raison des mesures corona et donc un nombre particulièrement important d’achats ont été effectués le Black Friday.

Début des achats de Noël

Le Black Friday – comme tant d’autres – a ses origines aux États-Unis. Le Bargain Day y a lieu le vendredi après Thanksgiving. De nombreux Américains profitent d’un long week-end après les vacances et commencent leurs achats de Noël.

De nombreuses personnes aux États-Unis attendent à huis clos le vendredi soir afin d’être les premiers à bénéficier des campagnes de remises limitées. Le Black Friday n’a pas toujours été le jour de l’année avec les ventes les plus élevées aux USA. Ce n’est qu’en 2005 qu’il décroche son premier podium.

La demande augmente chaque année

Depuis, il grimpe en flèche. Et c’est aussi le cas en Suisse depuis six ans. Dans ce pays, de nombreux détaillants constatent chaque année une demande plus élevée lors du Black Friday.

En 2020, par exemple, Microspot, filiale de Coop, a enregistré 20 % de visiteurs en plus sur son site Web que l’année précédente. Chez Interdiscount, c’était même 40 % de plus qu’en 2019 et Digitec Galaxus a également enregistré une croissance à deux chiffres de ses ventes en pourcentage par rapport à l’année précédente.

Les bonnes affaires sont souvent proposées non seulement le vendredi, mais tout le week-end ou même toute la semaine. Le lundi, le Black Friday est suivi du « Cyber ​​Monday », où les boutiques en ligne proposent leurs remises. Divers fournisseurs élargissent leurs offres sur Internet pour inclure toute une « Cybersemaine ».

Tout ne va pas

Malgré l’importance croissante de la journée, il existe encore des détaillants qui n’offrent aucune remise le Black Friday en 2021. Par exemple, le grand magasin Jelmoli à Zurich : à la place, le grand magasin participe pour la troisième fois à « Giving Tuesday » pour promouvoir la consommation consciente et donner de l’argent à des œuvres caritatives. (awp / sda / cbe)

Par Milena Kälin, AWP

Previous

Le footballeur français Karim Benzema coupable d’un scandale d’extorsion de sex tape

La nouvelle fonctionnalité vous fera réagir beaucoup

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.