Home » Appel de protestation au domicile du procureur pour exiger des soins hospitaliers pour Yeimo

Appel de protestation au domicile du procureur pour exiger des soins hospitaliers pour Yeimo

by Nouvelles

Par Dwi Bowo Raharjo et Ria Rizki Nirmala Sari à Jayapura

Le chef de la commission diplomatique du Comité national de Papouasie occidentale (KNPB), Kobabe Wanimbo, a appelé le peuple papou à piqueter la résidence privée du procureur général dans le cadre du procès controversé pour trahison d’un militant gravement malade.

L’appel a été lancé pour soutenir une demande de transfert du porte-parole international du KNPB, Victor Yeimo, du centre de détention du quartier général du commandement de la brigade mobile (Mako Brimob) à un hôpital, car sa santé s’est encore détériorée.

Yeimo a été arrêté par les forces de sécurité en raison de son lien présumé avec les émeutes en Papouasie en 2019.

Depuis son incarcération, son état de santé est devenu critique.

“[His illness] est à cause d’une conséquence de ses poumons et d’une [ailment]. De plus, le médecin a conseillé que Victor Yeimo doit être soigné à l’hôpital », a déclaré Wanimbo dans un communiqué de presse reçu par Suara.com ce week-end.

Bien que son état de santé se soit aggravé, le procureur chargé de son dossier ne s’en soucierait pas.

Yeimo a été ramené de force au centre de détention de la police régionale de Papouasie Mako Brimob après avoir été soigné à l’hôpital public de Jayapura au mépris d’une décision de justice.

Décision de traitement hospitalier
La décision du tribunal du 26 août dans l’affaire Yeimo a ordonné au procureur de reporter la détention et les poursuites de Yeimo afin qu’il puisse être soigné dans un hôpital public de Jayapura.

De plus, le procureur de la République n’a également reçu l’ordre de placer Yeimo en détention qu’une fois son état de santé amélioré.

Des membres du KNPB et d’autres militants se sont rendus à la résidence privée du procureur général dans le quartier Doc 2 de la ville de Jayapura pour demander que l’autorisation soit immédiatement accordée à Yeimo de recevoir un traitement médical.

Le KNPB a également appelé tous les Papous à se rassembler à la résidence du procureur pour soutenir la demande.

“Nous resterons ici en faisant cette demande au procureur – transférer immédiatement Victor Yeimo à l’hôpital pour obtenir un traitement pour lui”, a déclaré Wanimbo.

Traduit par James Balowski pour Indoleft News. Le titre original de l’article était “Le KNPB visite la maison du chef du bureau du procureur de Papouasie, exige d’autoriser Victor Yeimo à être emmené à l’hôpital”.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.