Air France: vers une nouvelle grève en septembre?

Air France: vers une nouvelle grève en septembre?

Chez Air France, les syndicats semblent ne rien vouloir abandonner. Ils menacent donc de reprendre la grève en septembre, après ceux déjà nombreux dans la première moitié de 2018. L'intersyndicale exige qu'un accord sur les salaires des salariés de l'entreprise soit conclu avant le début du mois de septembre, sinon de nouveaux jours de grève être planifié. "Avec ou sans PDG, à partir de septembre, pour ne pas pénaliser nos passagers durant l'été, le conflit salarial reprendra et seul un accord pourra y mettre un terme", prévient dans un dépliant les pilotes intersyndicaux (SNPL , Spaf, Alter), le personnel au sol (CGT, FO, Sud) et les hôtesses et stewards (SNPNC, Unsa-PNC, CFTC, SNGAF).
Les syndicats et la direction d'Air France se sont affrontés depuis le début de l'année sur la question des augmentations salariales. Les syndicats ont réclamé une quinzaine de grèves de février à juin pour obtenir des augmentations. L'ex-PDG Jean-Marc Janaillac, qui a démissionné en mai, a mis sa position en jeu lors d'une consultation du personnel sur un projet d'accord salarial. Il a dû partir après le rejet de son plan par les employés. Ce "départ précipité" a "mis en évidence une faiblesse structurelle importante dans notre organisation: le conseil d'administration ne sait pas comment surmonter les situations de crise", critique l'intersyndicale.

Lire aussi. Qui décoller à nouveau Air France?

Nouvelle trahison?

"Le processus de recrutement du nouveau président a traîné car aucun plan de succession n'était anticipé par le conseil d'administration du groupe," même si l'hypothèse de départ de Jean-Marc Janaillac était connue de tous ", affirment les syndicats. pour les salaires à la mi-juin devant le comité d'entreprise central par Anne-Marie Couderc, chef intérimaire du groupe, qui devait "avant la mi-juillet" trouver "un mandat pour traiter d'urgence la question salariale" mais Dans une lettre adressée au personnel le 13 juillet, la direction avait indiqué que le processus de recrutement de la nouvelle direction du groupe Air France-KLM devait être «réprimé». finalisé dans les semaines à venir "avec une" mise en œuvre effective en septembre ".

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.