12,3% des salariés absents du travail au T3

| |

Les absences du travail dues à des facteurs tels que les licenciements temporaires, la maladie, les congés familiaux et les vacances ont augmenté de près de 20 % sur l’année jusqu’à fin septembre, selon de nouveaux chiffres du Bureau central des statistiques aujourd’hui.

Au total, 303 200 personnes – soit 12,3 % de la population active – se sont absentées du travail au cours du troisième trimestre, contre 11,3 % ou 253 800 à la même période l’an dernier, reflétant une augmentation des maladies mais aussi des personnes prenant des vacances plus tard que pendant la période normale. période estivale.

Cependant, la dernière enquête sur la population active a révélé qu’il y avait également une augmentation de 9,8% de l’emploi au cours de la période de trois mois à 2,471 millions.

Les deux facteurs combinés ont entraîné une augmentation de 6 % ou 4,3 millions d’heures supplémentaires travaillées par semaine entre juillet et fin septembre, selon l’enquête.

Cela a porté le nombre d’heures travaillées par semaine dans l’année à fin septembre à 77,1 millions, une légère augmentation par rapport aux 77 millions d’heures de la même période en 2019, avant la pandémie de Covid-19.

Le CSO a déclaré qu’à la fin septembre, la mesure ajustée de l’emploi Covid-19 était estimée à 2 369 731 ou 69,1%.

Cependant, à la fin du mois d’octobre 2021, on estime que ce chiffre avait encore légèrement augmenté pour atteindre 69,8 %.

149 100 personnes ont été classées au chômage au troisième trimestre de l’année, soit un taux de chômage de 5,7%.

Cependant, lorsque les personnes sans emploi en raison d’absences liées à Covid-19 sont incluses, le taux de chômage ajusté Covid-19 s’élève à 8,9%.

À la fin du mois d’octobre, cependant, on estime que ce chiffre est tombé à 7,9%, reflétant le retour au travail de nombreuses personnes dans un certain nombre de secteurs qui avaient été confrontés à des restrictions de Covid-19.

“La pandémie de Covid-19 continue d’avoir un impact considérable sur le marché du travail irlandais et cet impact a été ressenti pour la première fois à la fin du premier trimestre 2021”, a déclaré Jim Dalton, statisticien au CSO.


La dernière enquête sur les forces de travail du CSO

Le CSO a constaté que l’emploi a augmenté dans tous les secteurs de l’économie au cours du troisième trimestre.

L’hébergement et les services de restauration ont connu la plus forte augmentation de 28,7 % ou 39 400 emplois, tandis qu’il y a eu une augmentation de 17,3 % dans le secteur des activités professionnelles, scientifiques et techniques.

Le nombre d’heures travaillées par semaine était plus élevé qu’il y a un an dans presque tous les secteurs de l’économie et était proche des niveaux observés en 2019.

Le secteur de l’hébergement et des services de restauration a connu une augmentation de 32,4 %, reflétant la levée des restrictions.

Previous

Alternatives aux plats classiques des fêtes

Accord du Black Friday FIFA 22

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.