Riga, 15 septembre, LETA. La décision de transférer les opérations en Lettonie a été prise par 12 entreprises biélorusses, LETA a été informée par le ministère de l’Économie (MoE).

Selon le ministère, ces entreprises représentent l’industrie des technologies de l’information et de la communication (TIC) et d’autres domaines technologiques, tels que l’énergie «verte».

Certaines entreprises peuvent prétendre au statut de nouvelles entreprises conformément au sens de la New Business Support Act. Ces entreprises prévoient de transférer environ 470 employés en Lettonie, principalement des représentants de la direction d’entreprise et des spécialistes clés.

Le ministre de l’Économie Jānis Vitenbergs (KPV LV) a indiqué que des solutions sont actuellement en cours d’élaboration afin que les entreprises biélorusses qui ont pris une telle décision puissent transférer leurs activités en Lettonie dans les plus brefs délais.

Une équipe spéciale a été créée en Lettonie, dans laquelle des représentants du ministère de l’Éducation et de l’Agence lettone pour l’investissement et le développement (LIAA), en coopération avec d’autres institutions impliquées, examinent les demandes d’entrepreneurs biélorusses selon une procédure accélérée et proposent des solutions possibles. Les problèmes actuels incluent la délivrance de permis de séjour temporaire à des spécialistes hautement qualifiés et aux membres de leur famille, des visas de démarrage, l’ouverture de comptes bancaires et autres.

<< Nous sommes conscients qu'il peut être difficile pour ces entrepreneurs de recevoir les informations nécessaires des autorités bélarussiennes pour le moment, nous travaillons donc avec chaque entreprise individuellement, écoutons les besoins et, en coopération avec les ministères des Affaires étrangères et de l'Intérieur, résolvons rapidement les problèmes et travaillons sur des solutions. », a déclaré Vitenbergs.

Il a ajouté qu’en parallèle, nous travaillons également avec les institutions financières lettones pour trouver un compromis et créer un “couloir vert” pour que les entreprises étrangères puissent entrer en Lettonie.

Depuis que la situation politique en Biélorussie a changé, la LIAA a mobilisé des ressources en s’adressant aux entreprises biélorusses sur les possibilités de délocalisation des opérations en Lettonie. À ce jour, des consultations approfondies ont été menées auprès de 116 entreprises et particuliers bélarussiens. Ces entreprises emploient actuellement plus de 4 000 personnes en Biélorussie.

Sur les 116 investisseurs potentiels, 30 sont des entreprises informatiques et 25 sont des entreprises manufacturières. Plusieurs entreprises remplissent les critères définis dans la loi sur l’aide à la création d’entreprise et leurs employés pourront obtenir des visas de démarrage.

Plusieurs municipalités lettones ont également fait des offres aux entrepreneurs biélorusses, qui sont compilées par la LIAA.

LETA a déjà signalé que la LIAA appelle les entreprises biélorusses à délocaliser totalement ou partiellement leurs activités en Lettonie. Compte tenu de la situation politique en Biélorussie, la LIAA a mobilisé des ressources pour adresser et apporter le soutien nécessaire aux entrepreneurs qui ont manifesté leur intérêt pour la coopération avec l’État de Lettonie et qui souhaitent développer des affaires ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.