Zelenskiy discute de sécurité, de libre-échange et de facilitation des visas avec Trudeau

Zelensky a noté qu’il avait discuté avec Trudeau des questions de sécurité, COVID-19, de la possibilité d’étendre la zone de libre-échange et de simplifier le régime des visas entre les pays.

« Le Canada n’a pas seulement été l’un des premiers à soutenir l’indépendance de l’Ukraine il y a 30 ans, mais depuis lors, il a continué à le faire chaque jour – avec des mots et des actions », a écrit Zelensky.



Il a souligné que le peuple ukrainien « a constamment ressenti et fait l’expérience d’un soutien sincère de la part du Canada ami », écrit le centre de presse du Bureau du président de l’Ukraine (OPU).

« Cela est particulièrement important et perceptible au cours des huit dernières années, lorsque le Canada s’oppose fermement agression de la Fédération de Russie“, – a déclaré Zelensky, remerciant Trudeau pour son soutien constant et ferme à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Ukraine.

Les deux hommes politiques « se sont mis d’accord sur la nécessité de développer des mécanismes pour renforcer les relations économiques, politiques et sanctions pression sur la Russie en cas d’escalade de l’agression contre l’Ukraine », est indiqué dans le message du GTC.

De plus, Zelenskiy et Trudeau ont discuté des moyens d’impliquer le Canada dans les activités Plateforme de Criméeet aussi la question traduire en justice les responsables du crash de l’avion de l’UIA vol PS752.

Le contexte:

Pour les voyages au Canada, les Ukrainiens doit obtenir des visas, et pour les Canadiens actes entrée sans visa sur le territoire de l’Ukraine (ils peuvent rester en Ukraine jusqu’à 90 jours sur 180 jours).

Les consultations sur la libéralisation du régime des visas entre l’Ukraine et le Canada ont commencé en 2015.

En septembre 2017, Ivanna Klimpuch-Tsintsadze, alors vice-première ministre de l’Intégration européenne et euro-atlantique de l’Ukraine, a déclaré que le Canada pas encore prêt pour un dialogue sur les voyages sans visa avec l’Ukraine… Trudeau a expliqué que pour entamer de telles négociations, l’Ukraine doit correspondre à un « ensemble d’indicateurs clairs ».

Après le changement de gouvernement en Ukraine le dialogue a repris… 9 juin 2020 le sujet de la libéralisation des visas a été discuté Le Premier ministre ukrainien Denis Shmygal et la vice-première ministre canadienne Chrystia Freeland.

Zelensky, le 15 juin, dans une entrevue avec Trudeau, a déclaré que L’Ukraine attend avec intérêt de progresser dans le processus de libéralisation progressive Régime canadien des visas pour les citoyens ukrainiens.

En janvier 2021, le ministère des Affaires étrangères de l’Ukraine a annoncé qu’il créerait Groupe de travail ukraino-canadien, qui travaillera notamment sur la question de la libéralisation des visas entre les pays. La lettre d’intention correspondante a été signée par le chef du ministère ukrainien des Affaires étrangères Dmitri Kuleba, puis le ministre de l’Intérieur Arsen Avakov et le ministre canadien de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté Mark Mendichino.

Zelensky c’est notéque « ce nouvel instrument contribuera à intensifier le dialogue bilatéral entre l’Ukraine et le Canada sur les questions de migration et à simplifier le régime de voyage des Ukrainiens au Canada ».

.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

ADVERTISEMENT