Yvelines: ils volaient les voitures directement dans les usines Peugeot et Renault - Versailles (78000)

Cinq hommes ont été mis en examen, vendredi 9 novembre 2018, pour avoir volé des voitures dans les usines de constructeurs.
Parmi ces cinq hommes, deux employés de l’usine Renault de Flins (Yvelines). Les cinq suspects ont été interpellés mardi et la police a saisi 20.000 €.
Âgés de 21 à 29 ans, ils sont utilisés pour les vols, dégradations et bande dessinée, ainsi que la participation à une association de malfaiteurs.
Les voitures volées d'être embarquées au Havre.
Trois suspects mis en examen pour des vols de voitures et des cambriolages en Eure-et-Loir
Le 17 juin, une équipe de cambrioleurs tente de voler dix véhicules sur le site de l’usine PSA à Poissy. Les malfaiteurs repartent with only car cars and are against of a barrage of gendarmerie and and abandonner a Peugeot 3008 in leur fuite.

Les enquêteurs parviennent à isoler l’ADN de deux hommes, habitant au Havre.
Une voiture est tombée deux jours plus tard, deux voitures déclarées comme volées le matin même sur le site de Renault.
Mises sur écoutes et filatures
La police décide de placer les deux voitures sous géolocalisation en temps réel et de suivre leur trace jusqu’au Havre. Elle identifie les lignes téléphoniques de deux hommes travaillant chez Renault Flins.
Un ADN identique à ceux qui sont relevés sur le cambriolage de Poissy est aussi isolé, permettant ainsi les deux affaires. Les suspects sont sur écoute et des surveillances et des filatures mises en place pendant quatre mois.
Selon la police, «onenquête with permit of mettre à jour son association de malfaiteurs chevronnés […] dérobant des véhicules avant de les acheminer au Havre en vue de leur probable exportation ».
.

Leave a comment

Send a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.