Yvelines : ils enlèvent un adolescent pour provoquer leurs rivaux

| |

Un adolescent de 14 ans, originaire d’Achères (Yvelines), a été enlevé durant la soirée de samedi par une bande du quartier du Bel Air de Saint-Germain-en-Laye. Vers 20 h 10, le jeune homme sort du restaurant Pizza Hut où il mange avec ses amis et se rend à la gare. Six inconnus l’accostent et lui demandent immédiatement où il habite.

Le garçon répond qu’il vit à Achères. Les inconnus le forcent alors à monter dans leur voiture : direction le quartier HLM du Bel Air à Saint-Germain-en-Laye où il est séquestré.

Les agresseurs s’emparent de son téléphone mobile et joignent la mère du garçon « Dites aux grands d’Achères de venir le chercher. On va se battre avec eux et on verra bien qui sont les plus forts », lâchent-ils à la maman.

Désemparée, celle-ci prévient immédiatement la police. Peu après 22 heures, les forces de l’ordre retrouvent l’adolescent devant le lycée Jean-Baptiste-Poquelin. Blessé, il se montre incapable d’identifier ses agresseurs.

Des scènes d’une grande violence

Cet événement constitue un énième épisode d’une rivalité entre bandes de Saint-Germain et d’Achères, laquelle a débuté dès la rentrée scolaire.

En septembre, une violente rixe avait éclaté devant le lycée Jean-Baptiste Poquelin provoquant un passage à tabac pour un adolescent et cinq gardes à vue pour le camp d’en face, originaire d’Achères.

Ce jour-là, un élève de l’établissement gaze un groupe de jeunes du quartier du Bel-Air en plein après-midi. En réponse, ceux-ci le frappent avant de prendre la fuite. Dix minutes plus tard, dans une rue des alentours, l’un des jeunes du Bel-Air est rattrapé par une bande d’ados, originaires d’Achères. Le jeune homme est passé à tabac à coups de pied, de poing et de mobilier urbain.

Saisie, la police enquête immédiatement. Les images de vidéosurveillance révèlent des scènes d’une grande violence. On y voit un des garçons sauter à pieds joints sur la tête de la victime. Les fonctionnaires parviennent à arrêter les agresseurs dans le RER peu de temps après. Durant leurs auditions, les ados révéleront que cette affaire s’est nouée sur un fond d’une précédente bagarre entre les deux quartiers, survenue durant l’été.

Previous

AUCUN NOUVEAU DÉCÈS PAR COVID-19: La Virginie occidentale ne rapporte aucun décès; 25% des 20 000 cas de l’État restent actifs | Actualités WV

La Swedbank suédoise a été condamnée à une amende de 360 ​​millions d’euros

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.