Home » Volkswagen ID.2, nouveaux détails sur le crossover électrique : débuts en 2025

Volkswagen ID.2, nouveaux détails sur le crossover électrique : débuts en 2025

by Nouvelles

Nous savons déjà que le Groupe Volkswagen conduira à une première série dans les prochaines années de “petites” voitures électriques à travers ses marques qui reposeront sur une version « raccourcie » de la plateforme MEB aussi appelé “MEB Entry” qui rendra ces voitures plus accessibles. Grâce à un rapport Autocar il est possible de découvrir quelques détails supplémentaires sur la Volkswagen ID.2, un crossover alimenté par batterie, qui sera de taille similaire au T-Cross. Cependant, grâce à l’utilisation d’une plateforme spécifiquement dédiée aux modèles BEV, il offrira plus d’espace à bord.

La Volkswagen ID.2 jouera un rôle clé dans le projet d’agrandissement de la marque allemande sur le marché des voitures électriques, car elle veillera à ce que le le prix de départ est d’environ 20 mille euros. La voiture devrait faire ses débuts en 2025. Cette attente servira à s’assurer que la demande accrue d’électricité sur le marché et les développements de la technologie des batteries permettent de réduire le coût des véhicules MEB Entry. Selon le rapport, on craint toujours que d’ici 2025, la technologie n’ait pas encore pris ces mesures pour permettre à la voiture d’être vendue au même prix qu’un endothermique.

Pour maintenir le prix de vente de l’ID.2 « bas », Volkswagen s’appuiera également sur le travail qu’il effectue sur le plan logiciel. Par exemple, certaines fonctions de la voiture peuvent être activées plus tard, moyennant des frais, via les mises à jour OTA. Le développement de la partie logicielle sera également très important pour une éventuelle utilisation dans les flottes de services de partage avec des utilisateurs qui pourront réserver et louer des voitures via un smartphone.

En parlant de batterie, pour contenir les coûts, nous savons déjà que le groupe Volkswagen utilisera une cellule au design unifié pour améliorer les économies d’échelle. Plus précisément, selon le rapport, les modèles basés sur cette plate-forme utiliseront des cellules de la Type LFP (lithium-fer-phosphate) que le groupe Volkswagen estime moins cher d’environ 50% que les actuels. La nouvelle plateforme devrait permettre l’intégration de packs batteries d’une capacité comprise entre 30 et 45 kWh. La distance maximale doit être comprise entre 190 et 290 km.

Le groupe Volkswagen vise à construire tous les modèles MEB Entry en Espagne mais la décision est conditionnée à l’obtention du soutien du gouvernement espagnol pour construire une usine de batteries de 40 GWh à proximité de l’installation et développer l’infrastructure pour fournir les composants requis. La marque Volkswagen lancera par la suite également l’ID.1 qui sera une citadine de la taille de la Polo.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.