Veille hydrocarbures Argentine : YPF, Neuquén, EMESA

| |

La compagnie pétrolière et gazière d’État YPF envisage de construire une installation de ravitaillement des navires dans le port de Quequén, dans la province de Buenos Aires.

Les responsables de l’YPF mènent des études associées, a déclaré le chef du consortium portuaire, Jorge lvaro, par l’agence de presse d’Etat Télam.

“C’est quelque chose qui est en cours, c’est une initiative importante et à moyen terme, nous verrons quelqu’un charger du carburant dans le port de Quequén”, a déclaré lvaro.

YPF ambitionne, d’ici deux ans, de fournir 100 % du brut traité par ses trois raffineries. Les trois unités représentent environ 65% du carburant produit dans le pays. La société est actuellement un acheteur net de brut.

YPF s’attend à ce que la production de pétrole brut continue d’augmenter, avec un ralentissement de la croissance de la production de gaz naturel en raison des limitations de la capacité de transport sur la zone de schiste de Vaca Muerta.

Par ailleurs, la société intermédiaire argentine Oldelval, qui transporte la quasi-totalité du pétrole de schiste produit à Vaca Muerta, a récemment annoncé qu’elle investirait 50 millions de dollars pour augmenter la capacité de transport. La société se concentre sur les infrastructures qui transportent le pétrole du bassin de Neuquina vers les raffineries de la province de Buenos Aires et pour le marché d’exportation. L’objectif est d’augmenter la capacité de pompage à 42 000 m3/j d’ici le milieu de l’année prochaine.

***

La province de Neuquén a établi un nouveau record de production de pétrole en octobre.

Les opérateurs de la juridiction riche en hydrocarbures ont signalé 229 301 b/j (36 455 m3/j), le taux de production le plus rapide en 17 ans.

La production a augmenté de 47,5% en glissement annuel et de 7,25 % en glissement mensuel, a indiqué le gouvernement provincial dans un communiqué.

L’expansion a été principalement tirée par les zones Loma Campana, La Amarga Chica, Cruz de Lorena et Bajo del Choique-La Invernada.

Neuquén vise une production de 235 000 b/j d’ici la fin de l’année.

La production de gaz en octobre était de 77,0 Mm3/j, en hausse de 16,0 % sur un an mais en baisse de 4,76 % sur un mois. 84 % de la production de pétrole et 78 % de la production de gaz étaient non conventionnels.

***

La province de Mendoza a déclaré que sept parties étaient intéressées par un partenariat avec la société énergétique publique Emesa pour exploiter la région de Loma de la Mina.

Le processus d’enchères doit se terminer ce mois-ci et la partie gagnante devrait reprendre le terrain avec Emesa en janvier, selon un communiqué.

Une visite du site a eu lieu récemment (photo).

L’essentiel de la production d’hydrocarbures à Mendoza correspond à des ressources conventionnelles.

Previous

Marchand et Ourand, Épisode 8 : Avec Roger Bennett

APA Los Angeles » Le vote du conseil d’administration de l’APA Los Angeles est ouvert jusqu’au 11 décembre !

Next

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.